L'info people

Elle poignarde son mari sept fois après qu'il a admis l'avoir trompée

Deborah Rose, 47 ans et mère de trois enfants, a violemment agressé son mari John en le poignardant à sept reprises. Ce dernier venait juste de lui avouer l'avoir trompée. C'est avec un couteau de cuisine qu'elle a attaqué son mari. Elle a été condamnée à six ans de prison après ce terrible fait divers qui s'est déroulé au domicile du couple dans le Kent en Angleterre.Au moment des faits, le couple avait consommé beaucoup d'alcool. Il est question de Prosecco. Avant de le poignarder, son épouse avait perdu son sang-froid criant alors : "Je vais te tuer". Son mari a été poignardé dans le dos, la jambe et le bras. C'est un voisin qui a appelé une ambulance. L'époux poignardé a été emmené à l'hôpital de Londres par avion. S'il a une plaie au foie et un problème au niveau du poumon, son mari est toujours en vie. L'incident aura duré un peu plus d'une heure. Sa femme n'avait pas daigné appeler une ambulance pour tenter de sauver son mari. Il a dû se débrouiller seul pour chercher de l'aide auprès des passants... Elle poignarde son mari sept fois après qu'il a admis l'avoir trompée © The Sun 19 September 2018

Brad Pitt autorisé à voir ses enfants un jour sur deux alors que sa bataille avec Angelina Jolie s'enlise

Si le combat fait rage entre Brad Pitt et Angelina Jolie, l'acteur de 54 ans réussit à voir "ses enfants tous les deux jours", indique une source dans le nouveau numéro de US Weekly. Le temps qu'il passe avec ses enfants est surveillé par le Département des services à l'enfance et à la famille mais les visites du papa sont nombreuses : "Quatre heures par jour à l'école et douze heures par jour", précise la même source, citée par l'hebdomadaire.Un juge avait ordonné à la maman des enfants d'autoriser Brad Pitt à voir leurs enfants plus régulièrement. Angelina Jolie reproche à son ex-compagnon de ne pas lui avoir versé de pension alimentaire pour les enfants depuis leur séparation d'il y a deux ans, en 2016. Par le biais de son avocate, elle avait dénoncé ces manquements : "Cela fait plus d'un an et demi que Brad Pitt n'a pas payé les sommes dont ils s'étaient mis d'accord concernant leurs enfants. Angelina Jolie a l'intention de déposer une demande d'ordonnance pour l'établissement de paiements rétroactifs de pension alimentaire", avait déclaré l'avocate de l'actrice.En août dernier, le héros de Fight Club était "terrifié" à l'idée de voir ses enfants partir à Londres avec leur mère. "Ce n'est un secret pour personne qu'Angie aimerait avoir la garde complète des enfants et partir à l'étranger", expliquait l'un des amis de Brad Pitt au Daily Mail. Et d'ajouter : "Ce n'est un secret pour personne qu'Angie aimerait avoir la garde complète des enfants et partir à l'étranger." Brad Pitt, Angelina Jolie (habillée en Elie Saab) - 86ème cérémonie des Oscars à Hollywood, le 2 mar © FAMEFLYNET / BESTIMAGE Angelina Jolie et Brad Pitt - Première du film "Maleficent" à Londres le 8 mai 2014. © AGENCE / BESTIMAGE Brad Pitt, Angelina Jolie - Première du film 'The Normal Heart' à New York le 12 mai 2014. © FAMEFLYNET / BESTIMAGE Angelina Jolie, Brad Pitt - Première du film "Maleficent" à Los Angeles le 28 mai 2014. © FAMEFLYNET / BESTIMAGE Angelina Jolie, Brad Pitt - Conférence pour la prévention contre les violences sexuelles lors des co © AGENCE / BESTIMAGE Si le combat fait rage entre Brad Pitt et Angelina Jolie, l'acteur de 54 ans réussit à voir "ses enfants tous les deux jours", indique une source dans le nouveau numéro de US Weekly. Le temps qu'il passe avec ses enfants est surveillé par le Département des services à l'enfance et à la famille mais les visites du papa sont nombreuses : "Quatre heures par jour à l'école et douze heures par jour", précise la même source, citée par l'hebdomadaire.Un juge avait ordonné à la maman des enfants d'autoriser Brad Pitt à voir leurs enfants plus régulièrement. Angelina Jolie reproche à son ex-compagnon de ne pas lui avoir versé de pension alimentaire pour les enfants depuis leur séparation d'il y a deux ans, en 2016. Par le biais de son avocate, elle avait dénoncé ces manquements : "Cela fait plus d'un an et demi que Brad Pitt n'a pas payé les sommes dont ils s'étaient mis d'accord concernant leurs enfants. Angelina Jolie a l'intention de déposer une demande d'ordonnance pour l'établissement de paiements rétroactifs de pension alimentaire", avait déclaré l'avocate de l'actrice.En août dernier, le héros de Fight Club était "terrifié" à l'idée de voir ses enfants partir à Londres avec leur mère. "Ce n'est un secret pour personne qu'Angie aimerait avoir la garde complète des enfants et partir à l'étranger", expliquait l'un des amis de Brad Pitt au Daily Mail. Et d'ajouter : "Ce n'est un secret pour personne qu'Angie aimerait avoir la garde complète des enfants et partir à l'étranger." Brad Pitt, Angelina Jolie (habillée en Elie Saab) - 86ème cérémonie des Oscars à Hollywood, le 2 mar © FAMEFLYNET / BESTIMAGE Angelina Jolie et Brad Pitt - Première du film "Maleficent" à Londres le 8 mai 2014. © AGENCE / BESTIMAGE Brad Pitt, Angelina Jolie - Première du film 'The Normal Heart' à New York le 12 mai 2014. © FAMEFLYNET / BESTIMAGE Angelina Jolie, Brad Pitt - Première du film "Maleficent" à Los Angeles le 28 mai 2014. © FAMEFLYNET / BESTIMAGE Angelina Jolie, Brad Pitt - Conférence pour la prévention contre les violences sexuelles lors des co © AGENCE / BESTIMAGE
19 September 2018

"Je parle toute seule" : 4 choses à savoir sur Blanche Gardin

Ce mercredi 19 septembre, C8 diffuse Je parle toute seule, le spectacle de l'humoriste Blanche Gardin. Depuis quelques mois, tout le monde ne parle que d'elle. A la fin de l'année, elle sera d'ailleurs de retour sur scène avec un tout nouveau seule en scène, Bonne nuit Blanche. Alors, avant de vous rattraper sur C8 et de redécouvrir ses anciens sketchs, on vous a concocté une petite sélection d'anecdotes encore trop méconnues sur elle !1. Elle est la première femme à remporter le Molière de l'humourTout le monde se souvient de son discours hilarant lors de la cérémonie des Molières. Ce jour-là, Blanche Gardin est devenue la première femme à être récompensée par le prix de l'humour. Un exploit. D'autant qu'elle a eu l'honneur de se le remettre !2. Elle a été révélée dans une sérieEntre 2012 et 2014, elle est Hélène Grilloux, l'un des personnages principaux de Workingirls. Déjà, son style grinçant et son talent avaient bluffé les téléspectateurs de la série diffusée sur Canal +.3. Elle a été punk à chien !A 17 ans, elle quitte le domicile parental pour un road trip en Europe qui tourne mal. Après quelques mois, en manque de sous, elle devient punk à chien, en marge de la société. Son père la récupère et la remet dans le droit chemin.4. Elle a été flicEnfin, presque... Elle a fait son stage de fin d'études dans un commissariat. Agent de sécurité pendant trois mois, elle s'est même retrouvée à gérer la circulation en face du Sénat ! L'humoriste Blanche Gardin © Best Image Ce mercredi 19 septembre, C8 diffuse Je parle toute seule, le spectacle de l'humoriste Blanche Gardin. Depuis quelques mois, tout le monde ne parle que d'elle. A la fin de l'année, elle sera d'ailleurs de retour sur scène avec un tout nouveau seule en scène, Bonne nuit Blanche. Alors, avant de vous rattraper sur C8 et de redécouvrir ses anciens sketchs, on vous a concocté une petite sélection d'anecdotes encore trop méconnues sur elle !1. Elle est la première femme à remporter le Molière de l'humourTout le monde se souvient de son discours hilarant lors de la cérémonie des Molières. Ce jour-là, Blanche Gardin est devenue la première femme à être récompensée par le prix de l'humour. Un exploit. D'autant qu'elle a eu l'honneur de se le remettre !2. Elle a été révélée dans une sérieEntre 2012 et 2014, elle est Hélène Grilloux, l'un des personnages principaux de Workingirls. Déjà, son style grinçant et son talent avaient bluffé les téléspectateurs de la série diffusée sur Canal +.3. Elle a été punk à chien !A 17 ans, elle quitte le domicile parental pour un road trip en Europe qui tourne mal. Après quelques mois, en manque de sous, elle devient punk à chien, en marge de la société. Son père la récupère et la remet dans le droit chemin.4. Elle a été flicEnfin, presque... Elle a fait son stage de fin d'études dans un commissariat. Agent de sécurité pendant trois mois, elle s'est même retrouvée à gérer la circulation en face du Sénat ! L'humoriste Blanche Gardin © Best Image
19 September 2018

Incroyable ! Des soeurs jumelles accouchent le même jour dans le même hôpital

Un rêve qui se réalise. Il y a neuf mois, Jalynne April Crawford et Janelle Ann Leopoldo, des jumelles américaines avaient découvert qu'elles étaient toutes les deux tombées enceintes quasi en même temps d'un petit garçon. "J'ai eu des frissons dans le bras et quelques secondes plus tard, ma sœur a appelé et nous nous sommes toutes les deux félicitées, merci mon Dieu", a expliqué Jalynne au site internet de People. Les deux jeunes femmes avaient eu beaucoup de mal à tomber enceinte. Janelle, 30 ans, avait rencontré des problèmes de fertilité. On lui avait diagnostiqué le syndrome des ovaires polykystiques. Sa jumelle Jalynne, désormais maman de quatre enfants, avait connu deux fausses couches. L'an dernier, les jumelles avaient fait face à un autre drame : la mort de leur sœur Jennifer.Face à ces tragédies, les jumelles confient avoir beaucoup prié pour parvenir à tomber toutes les deux enceintes. Finalement, c'est bel et bien arrivé. Et neuf mois plus tard, elles ont donné naissance à leurs deux petits garçons le même jour dans le même hôpital. Deux accouchements - programmés - auxquels leurs parents et leurs conjoints ont bien évidemment assisté. Une merveilleuse histoire qui n'en finit plus d'émouvoir les internautes ! Incoyable ! Des soeurs jumelles accouchent le même jour dans le même hôpital © People Un rêve qui se réalise. Il y a neuf mois, Jalynne April Crawford et Janelle Ann Leopoldo, des jumelles américaines avaient découvert qu'elles étaient toutes les deux tombées enceintes quasi en même temps d'un petit garçon. "J'ai eu des frissons dans le bras et quelques secondes plus tard, ma sœur a appelé et nous nous sommes toutes les deux félicitées, merci mon Dieu", a expliqué Jalynne au site internet de People. Les deux jeunes femmes avaient eu beaucoup de mal à tomber enceinte. Janelle, 30 ans, avait rencontré des problèmes de fertilité. On lui avait diagnostiqué le syndrome des ovaires polykystiques. Sa jumelle Jalynne, désormais maman de quatre enfants, avait connu deux fausses couches. L'an dernier, les jumelles avaient fait face à un autre drame : la mort de leur sœur Jennifer.Face à ces tragédies, les jumelles confient avoir beaucoup prié pour parvenir à tomber toutes les deux enceintes. Finalement, c'est bel et bien arrivé. Et neuf mois plus tard, elles ont donné naissance à leurs deux petits garçons le même jour dans le même hôpital. Deux accouchements - programmés - auxquels leurs parents et leurs conjoints ont bien évidemment assisté. Une merveilleuse histoire qui n'en finit plus d'émouvoir les internautes ! Incoyable ! Des soeurs jumelles accouchent le même jour dans le même hôpital © People
19 September 2018

PHOTO. Carmen Electra entièrement nue sur Instagram

Elle fait grimper la température ! Carmen Electra partage avec ses followers trois photos inattendues sur son profil Instagram, ce mercredi 19 septembre. Totalement dénudé, le mannequin Playboy de 46 ans prend la pose dans un studio de photographe. La tête en arrière, la jolie blonde laisse tomber sa chevelure de rêve sur son dos, et tient un t-shirt sur ses cuisses. Sur une autre photo, elle lève les bras, la tête tournée sur le côté. Pour éviter d'être censurée par le réseau social, l'actrice a pris soin de flouter ses parties intimes. En réaction à ce cliché on ne peut plus sexy, les internautes n'ont pas tari d'éloges leur idole.Ce n'est pas la première fois que Carmen Electra publie des photos d'elle nue. Le mercredi 28 février dernier, la comédienne américaine postait une archive d'un de ses shootings les plus hot. La bombe atomique avait eu le droit aux honneurs de la couverture de Playboy en 2009. Assise dans le sable, les jambes écartées, elle portait un simple tissu en latex, représentant le fameux lapin - logo du magazine. Ce minuscule vêtement permettait au top model de cacher ses parties intimes. Après un premier shooting en 1996 et en 1997, la revue de Hugh Hefner avait décidé de la mettre à l'honneur en couverture dans trois numéros (2000, 2003 et 2009). Une aubaine pour le canon de beauté originaire de l'Ohio. View this post on Instagram A post shared by Carmen Electra (@carmenelectra) on Sep 19, 2018 at 9:40am PDT View this post on Instagram A post shared by Carmen Electra (@carmenelectra) on Sep 19, 2018 at 9:35am PDT View this post on Instagram A post shared by Carmen Electra (@carmenelectra) on Sep 19, 2018 at 8:50am PDT Carmen Electra © Instagram Carmen Electra Carmen Electra © Instagram Carmen Electra Carmen Electra © Instagram Carmen Electra Carmen Electra à la première du film 'Tyler Perry's Boo 2! A Madea Halloween' à Los Angeles le 16 oc © © Mega / KCS PRESSE Carmen Electra attends the 0,000 BlackJack Tournament at Seminole Casino Coconut Creek, where she pl © © Mega / KCS PRESSE Carmen Electra attends the 0,000 BlackJack Tournament at Seminole Casino Coconut Creek, where she pl © © Mega / KCS PRESSE MANHATTAN, NEW YORK CITY, NY, USA - SEPTEMBER 07: Harper's BAZAAR Celebration of 'ICONS By Carine Ro © © Mega / KCS PRESSE Soiree SMALL TOWN CRIME a Los Angeles le 10 Janvier 2018 - Celebrities attend The Los Angeles Specia © © WENN / KCS PRESSE Elle fait grimper la température ! Carmen Electra partage avec ses followers trois photos inattendues sur son profil Instagram, ce mercredi 19 septembre. Totalement dénudé, le mannequin Playboy de 46 ans prend la pose dans un studio de photographe. La tête en arrière, la jolie blonde laisse tomber sa chevelure de rêve sur son dos, et tient un t-shirt sur ses cuisses. Sur une autre photo, elle lève les bras, la tête tournée sur le côté. Pour éviter d'être censurée par le réseau social, l'actrice a pris soin de flouter ses parties intimes. En réaction à ce cliché on ne peut plus sexy, les internautes n'ont pas tari d'éloges leur idole.Ce n'est pas la première fois que Carmen Electra publie des photos d'elle nue. Le mercredi 28 février dernier, la comédienne américaine postait une archive d'un de ses shootings les plus hot. La bombe atomique avait eu le droit aux honneurs de la couverture de Playboy en 2009. Assise dans le sable, les jambes écartées, elle portait un simple tissu en latex, représentant le fameux lapin - logo du magazine. Ce minuscule vêtement permettait au top model de cacher ses parties intimes. Après un premier shooting en 1996 et en 1997, la revue de Hugh Hefner avait décidé de la mettre à l'honneur en couverture dans trois numéros (2000, 2003 et 2009). Une aubaine pour le canon de beauté originaire de l'Ohio. View this post on Instagram A post shared by Carmen Electra (@carmenelectra) on Sep 19, 2018 at 9:40am PDT View this post on Instagram A post shared by Carmen Electra (@carmenelectra) on Sep 19, 2018 at 9:35am PDT View this post on Instagram A post shared by Carmen Electra (@carmenelectra) on Sep 19, 2018 at 8:50am PDT Carmen Electra © Instagram Carmen Electra Carmen Electra © Instagram Carmen Electra Carmen Electra © Instagram Carmen Electra Carmen Electra à la première du film 'Tyler Perry's Boo 2! A Madea Halloween' à Los Angeles le 16 oc © © Mega / KCS PRESSE Carmen Electra attends the 0,000 BlackJack Tournament at Seminole Casino Coconut Creek, where she pl © © Mega / KCS PRESSE Carmen Electra attends the 0,000 BlackJack Tournament at Seminole Casino Coconut Creek, where she pl © © Mega / KCS PRESSE MANHATTAN, NEW YORK CITY, NY, USA - SEPTEMBER 07: Harper's BAZAAR Celebration of 'ICONS By Carine Ro © © Mega / KCS PRESSE Soiree SMALL TOWN CRIME a Los Angeles le 10 Janvier 2018 - Celebrities attend The Los Angeles Specia © © WENN / KCS PRESSE
19 September 2018

Jean Piat est mort, Eric Zemmour refuse de s'excuser auprès d'Hapsatou Sy : toute l'actu du 19 septembre

L'univers du cinéma perd un grand nom. Jean Piat est mort ce mardi 18 septembre dans la soirée à l'âge de 93 ans, à Paris, ont annoncé ses filles à l'AFP. Cette triste disparition intervient quelques mois après la mort de la femme de l'acteur, la romancière Françoise Dorin. "Dominique et Martine, ses filles, ont la douleur de vous annoncer le décès de leur père, Monsieur Jean Piat, Sociétaire Honoraire de la Comédie Française, à 21 heures dans sa 94e année en son domicile parisien", ont écrit ses filles dans un communiqué transmis à l'AFP.Eric Zemmour persiste et signe. Après son échange houleux avec Hapsatou Sy au cours duquel l'essayiste a déclaré que le prénom de la chroniqueuse était "une insulte à la France", il réagit. Dans L'Info du Vrai sur Canal Plus, le polémiste s'est ainsi défendu : "On ne vous a pas montré toute la séquence. C'est une séquence qui n'a pas été diffusée. Ne jugez pas, car l'émission n'a pas commencé avec cet extrait il s'est passé des choses avant. Quand on vous montrera pas toute la séquence, vous pourrez juger. Je ne cherche pas de porte de sortie, car en l'occurrence c'est elle qui prend la porte. La réalité c'est que ceux qui étaient là, en l'occurrence les producteurs et Thierry Ardisson ont décidé de lui faire prendre à elle la porte car elle est virée. Et eux savent ce qui s'est passé dans cette émission et dans ce studio, ce qui n'est pas votre cas, Yves Calvi, alors ne jugez pas."Et sinon, dans le reste de l'actu...Sur son compte Instagram, Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l'Elysée a tenté une blague en référence aux propos d'Emmanuel Macron à l'horticulteur au chômage. En légende d'une photo de l'entrée de l'Elysée prise au petit matin et postée ce mercredi 19 septembre, le chef des cuisines du palais présidentiel a écrit en hashtag, "les horticulteurs sont encore au lit". Côté amour, Marianne James a révélé pourquoi elle n'avait jamais eu d'enfants : "Je suis suffisamment égocentrée pour être l'unique format, je ne souhaitais pas me reproduire", a-t-elle notamment déclaré. Enfin, des images dévoilées par ITV ont montré la réaction de Meghan Markle lors de la découverte de sa robe de mariée : "Cinquante-trois pays, oh mon dieu ! Cela va nous occuper", a-t-elle déclaré. 53 fleurs brodées représentaient les pays membres du Commonwealth. Jean Piat / Eric Zemmour © TELE STAR - MONDADORI FRANCE / JLPPA - Bestimage Eric Zemmour - Salon du Livre à Paris le 21 mars 2015 © JLPPA / Bestimage JEAN PIAT © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Guillaume Gomez, chef des cuisines du palais de l'Elysée lors de la présentation du livre "Je cuisin © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE Marianne James au 16em diner Sidaction durant la semaine de la mode, le 25 Janvier, 2018, Paris, Fra © © Sebastien Courdji / KCS Meghan Markle, duchesse de Sussex, en calèche au château de Windsor après la cérémonie de leur maria © Agence / Bestimage L'univers du cinéma perd un grand nom. Jean Piat est mort ce mardi 18 septembre dans la soirée à l'âge de 93 ans, à Paris, ont annoncé ses filles à l'AFP. Cette triste disparition intervient quelques mois après la mort de la femme de l'acteur, la romancière Françoise Dorin. "Dominique et Martine, ses filles, ont la douleur de vous annoncer le décès de leur père, Monsieur Jean Piat, Sociétaire Honoraire de la Comédie Française, à 21 heures dans sa 94e année en son domicile parisien", ont écrit ses filles dans un communiqué transmis à l'AFP.Eric Zemmour persiste et signe. Après son échange houleux avec Hapsatou Sy au cours duquel l'essayiste a déclaré que le prénom de la chroniqueuse était "une insulte à la France", il réagit. Dans L'Info du Vrai sur Canal Plus, le polémiste s'est ainsi défendu : "On ne vous a pas montré toute la séquence. C'est une séquence qui n'a pas été diffusée. Ne jugez pas, car l'émission n'a pas commencé avec cet extrait il s'est passé des choses avant. Quand on vous montrera pas toute la séquence, vous pourrez juger. Je ne cherche pas de porte de sortie, car en l'occurrence c'est elle qui prend la porte. La réalité c'est que ceux qui étaient là, en l'occurrence les producteurs et Thierry Ardisson ont décidé de lui faire prendre à elle la porte car elle est virée. Et eux savent ce qui s'est passé dans cette émission et dans ce studio, ce qui n'est pas votre cas, Yves Calvi, alors ne jugez pas."Et sinon, dans le reste de l'actu...Sur son compte Instagram, Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l'Elysée a tenté une blague en référence aux propos d'Emmanuel Macron à l'horticulteur au chômage. En légende d'une photo de l'entrée de l'Elysée prise au petit matin et postée ce mercredi 19 septembre, le chef des cuisines du palais présidentiel a écrit en hashtag, "les horticulteurs sont encore au lit". Côté amour, Marianne James a révélé pourquoi elle n'avait jamais eu d'enfants : "Je suis suffisamment égocentrée pour être l'unique format, je ne souhaitais pas me reproduire", a-t-elle notamment déclaré. Enfin, des images dévoilées par ITV ont montré la réaction de Meghan Markle lors de la découverte de sa robe de mariée : "Cinquante-trois pays, oh mon dieu ! Cela va nous occuper", a-t-elle déclaré. 53 fleurs brodées représentaient les pays membres du Commonwealth. Jean Piat / Eric Zemmour © TELE STAR - MONDADORI FRANCE / JLPPA - Bestimage Eric Zemmour - Salon du Livre à Paris le 21 mars 2015 © JLPPA / Bestimage JEAN PIAT © TELE STAR / MONDADORI FRANCE Guillaume Gomez, chef des cuisines du palais de l'Elysée lors de la présentation du livre "Je cuisin © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE Marianne James au 16em diner Sidaction durant la semaine de la mode, le 25 Janvier, 2018, Paris, Fra © © Sebastien Courdji / KCS Meghan Markle, duchesse de Sussex, en calèche au château de Windsor après la cérémonie de leur maria © Agence / Bestimage
19 September 2018

Le gros mensonge de Béatrice Dalle à propos de son soutien à Rédoine Faïd

Béatrice Dalle adore faire parler d'elle... La comédienne controversée avait déclenché une vive polémique il y a quelques semaines, au moment de l'évasion spectaculaire de Rédoine Faïd. Sur une publication faite sur Instagram et depuis supprimée, l'ex-compagne de JoeyStarr avait félicité le fugitif pour son évasion : "Que Dieu te protège. Bravo Rédoine Faïd ! Toute la France est avec toi, enfin moi en tout cas, c'est sûr... Au revoir le pénitentiaire, au revoir... Bordel, je vais danser le Mia pendant des heures pour fêter ça".Interrogée par Les Inrocks cette semaine, Béatrice Dalle noie le poisson et affirme avoir simplement applaudi le stratagème mis en place par Rédoine Faïd pour parvenir à s'évader : "Je me souviens d'avoir allumé la télé le matin, sur BFM je crois. Et on pose des questions au ministre sur mon post. On n'a pas autre chose à lui demander ? J'ai juste dit que l'évasion était spectaculaire. J'ai pas fait l'apologie d'un crime" affirme-t-elle."Allez vous faire f..."Béatrice Dalle révèle avoir été victime de "menaces de mort" à la suite de la publication de ce post polémique. La comédienne avait d'ailleurs répondu à ses détracteurs dans un commentaire, réaffirmant des propos qu'elle a semble-t-il aujourd'hui oubliés : "Petite précision pour ceux qui n'aiment pas mon commentaire et bien allez vous faire foutre, donnez vos leçons ailleurs que sur mon compte". Béatrice Dalle - Avant première du film "Happy End" à la cinémathèque à Paris le 18 septembre 2017. © Giancarlo Gorassini/BestImage Béatrice Dalle - Avant-première du film "Un beau soleil intérieur" à la cinémathèque à Paris le 25 s © VEEREN / BESTIMAGE Béatrice Dalle - Arrivée des people au dîner Vogue Foundation 2018 au Palais Galliera à Paris, le 3 © Veeren / CVS / Bestimage Béatrice Dalle - Arrivée des people au dîner Vogue Foundation 2018 au Palais Galliera à Paris, le 3 © Veeren / CVS / Bestimage Béatrice Dalle - Avant-première du film "Les frères sisters" au cinéma l'UGC Normandie à Paris le 11 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Béatrice Dalle - Avant-première du film "Les frères sisters" au cinéma l'UGC Normandie à Paris le 11 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Béatrice Dalle adore faire parler d'elle... La comédienne controversée avait déclenché une vive polémique il y a quelques semaines, au moment de l'évasion spectaculaire de Rédoine Faïd. Sur une publication faite sur Instagram et depuis supprimée, l'ex-compagne de JoeyStarr avait félicité le fugitif pour son évasion : "Que Dieu te protège. Bravo Rédoine Faïd ! Toute la France est avec toi, enfin moi en tout cas, c'est sûr... Au revoir le pénitentiaire, au revoir... Bordel, je vais danser le Mia pendant des heures pour fêter ça".Interrogée par Les Inrocks cette semaine, Béatrice Dalle noie le poisson et affirme avoir simplement applaudi le stratagème mis en place par Rédoine Faïd pour parvenir à s'évader : "Je me souviens d'avoir allumé la télé le matin, sur BFM je crois. Et on pose des questions au ministre sur mon post. On n'a pas autre chose à lui demander ? J'ai juste dit que l'évasion était spectaculaire. J'ai pas fait l'apologie d'un crime" affirme-t-elle."Allez vous faire f..."Béatrice Dalle révèle avoir été victime de "menaces de mort" à la suite de la publication de ce post polémique. La comédienne avait d'ailleurs répondu à ses détracteurs dans un commentaire, réaffirmant des propos qu'elle a semble-t-il aujourd'hui oubliés : "Petite précision pour ceux qui n'aiment pas mon commentaire et bien allez vous faire foutre, donnez vos leçons ailleurs que sur mon compte". Béatrice Dalle - Avant première du film "Happy End" à la cinémathèque à Paris le 18 septembre 2017. © Giancarlo Gorassini/BestImage Béatrice Dalle - Avant-première du film "Un beau soleil intérieur" à la cinémathèque à Paris le 25 s © VEEREN / BESTIMAGE Béatrice Dalle - Arrivée des people au dîner Vogue Foundation 2018 au Palais Galliera à Paris, le 3 © Veeren / CVS / Bestimage Béatrice Dalle - Arrivée des people au dîner Vogue Foundation 2018 au Palais Galliera à Paris, le 3 © Veeren / CVS / Bestimage Béatrice Dalle - Avant-première du film "Les frères sisters" au cinéma l'UGC Normandie à Paris le 11 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Béatrice Dalle - Avant-première du film "Les frères sisters" au cinéma l'UGC Normandie à Paris le 11 © COADIC GUIREC / BESTIMAGE
19 September 2018

PHOTOS. Ariana Grande tente de garder le sourire quelques jours après la mort de son ex Mac Miller

Ariana Grande semble trouver auprès de ses proches un grand réconfort. Quelques jours après la disparition de son ex-compagnon Mac Miller le 7 septembre dernier, la chanteuse a été aperçu en train de se promener sous la pluie avec des amis dans les rues de New York. Habillée d'un survêtement, Ariana Grande est apparue souriante, en train de siroter une boisson. Une sortie détendue, le lendemain de sa première apparition en public depuis la mort de son ex, dont les photos ont été dévoilées par le Daily Mail.On y voit la chanteuse se promener en ville avec son fiancé, Pete Davidson, qui semble être pour elle un soutien de taille. Car depuis la disparition de Mac Miller, à qui la jeune femme a adressé de nombreux hommages, ses proches avaient fait part de sa tristesse. "Elle a le cœur totalement brisé", assuraient-ils au Daily Mail, quelques jours après l'annonce de la mort du rappeur."Ariana va prendre un certain temps pour guérir"Depuis l'attentat survenu lors de son concert à Manchester en mai 2017, Ariana Grande souffre d'anxiété. Et la mort de Mac Miller n'y a rien arrangé, c'est pourquoi la chanteuse a décidé de faire une pause. "Compte tenu des événements, Ariana va prendre un certain temps pour guérir et se réparer", a indiqué l'équipe de la chanteuse à PEOPLE. Et de poursuivre : "Elle restera près de chez elle et utilisera cette période pour passer du temps avec ses proches et travailler sur de nouvelles musiques. Elle remercie ses fans pour leur compréhension." Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Ariana Grande semble trouver auprès de ses proches un grand réconfort. Quelques jours après la disparition de son ex-compagnon Mac Miller le 7 septembre dernier, la chanteuse a été aperçu en train de se promener sous la pluie avec des amis dans les rues de New York. Habillée d'un survêtement, Ariana Grande est apparue souriante, en train de siroter une boisson. Une sortie détendue, le lendemain de sa première apparition en public depuis la mort de son ex, dont les photos ont été dévoilées par le Daily Mail.On y voit la chanteuse se promener en ville avec son fiancé, Pete Davidson, qui semble être pour elle un soutien de taille. Car depuis la disparition de Mac Miller, à qui la jeune femme a adressé de nombreux hommages, ses proches avaient fait part de sa tristesse. "Elle a le cœur totalement brisé", assuraient-ils au Daily Mail, quelques jours après l'annonce de la mort du rappeur."Ariana va prendre un certain temps pour guérir"Depuis l'attentat survenu lors de son concert à Manchester en mai 2017, Ariana Grande souffre d'anxiété. Et la mort de Mac Miller n'y a rien arrangé, c'est pourquoi la chanteuse a décidé de faire une pause. "Compte tenu des événements, Ariana va prendre un certain temps pour guérir et se réparer", a indiqué l'équipe de la chanteuse à PEOPLE. Et de poursuivre : "Elle restera près de chez elle et utilisera cette période pour passer du temps avec ses proches et travailler sur de nouvelles musiques. Elle remercie ses fans pour leur compréhension." Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage Arianna Grande se balade avec des amis sous la pluie à New York, le 18 septembre 2018 © Backgrid USA / Bestimage
19 September 2018

Jacques Audiard (Les frères Sisters) : comment il a perdu son frère ainé dans un accident de voiture

Si son dernier film est tiré d'un roman, l'histoire lui est familière. Jacques Audiard a réalisé Frères Sisters, en salles depuis ce mercredi 19 septembre. Ce western est "une adaptation d'un roman sur les tueurs à gages dans l'Ouest américain en 1851", raconte Le Parisien. Dans les colonnes du quotidien, le cinéaste français de 66 ans se confie sur la réalisation de ce long-métrage, qu'il dédie à son frère mort dans un accident de voiture à l'âge de 26 ans : "C'est très curieux de partir d'un sujet a priori loin de moi, qui vient d'un acteur américain, et de se rendre compte qu'il raconte quelque chose de proche de moi...", déclare-t-il. Et de poursuivre : "C'est d'ailleurs moi qui ai eu l'idée de raconter comment l'aîné des frères Sisters, qui était sous le joug du cadet, retrouve à un moment une certaine stature... Parce que quand vous perdez votre frère aîné, vous devenez instantanément l'aîné... Ce qui est étrange, c'est d'avoir complètement occulté cela alors que le programme était dans le titre. C'était bien caché derrière les revolvers, les chapeaux, les costumes. Qui a dit que l'inconscient était con ? C'est moi qui le suis un peu... ."L'accident de voiture dans lequel François Audiard, le frère de Jacques Audiard, est décédé, remonte au 19 janvier 1975. Alors que Michel Audiard, le célèbre scénariste, travaillait dans sa résidence de Dourdan pour finaliser le scénario du prochain film de Jean-Paul Belmondo, il a reçu un coup de fil inattendu, relatait Télé Star en juillet 2015. Un gendarme lui a alors annoncé que son fils François venait d'être victime d'un accident de la route : sa voiture avait heurté une pile de pont sur l'autoroute du Sud. Michel Audiard s'est alors rendu en urgence à l'hôpital. Malheureusement, son fils a finalement perdu la vie avant que le dialoguiste ne reparte. Dans un documentaire, le réalisateur Philippe de Broca revenait sur ce moment où il appris la mauvaise nouvelle par son collègue Michel Audiard : "Je l'ai aperçu de l'autre côté de la vitre. Il m'a regardé et a retourné le pouce de sa main vers le sol pour me faire comprendre...". Jacques Audiard attends the 41st Cesar Film Awards 2016 Ceremony at Theatre du Chatelet on February © © Kyle Reese / KCS PRESSE Jacques Audiard attends the premiere for 'The Sister Brothers'- 'Les Freres sisters' during the 44th © © Gael Colliguet / KCS PRESSE Jacques Audiard attends the premiere for The Sister Brothers Les Freres sisters during the 44th © © P. Roths / KCS PRESSE Director Jacques Audiard - Photocall of the film 'The Sisters brothers' - 43rd Toronto International © © Isabelle Vautier / KCS PRESSE Jacques Audiard au 16em diner Sidaction durant la semaine de la mode, le 25 Janvier, 2018, Paris, Fr © © Sebastien Courdji / KCS Si son dernier film est tiré d'un roman, l'histoire lui est familière. Jacques Audiard a réalisé Frères Sisters, en salles depuis ce mercredi 19 septembre. Ce western est "une adaptation d'un roman sur les tueurs à gages dans l'Ouest américain en 1851", raconte Le Parisien. Dans les colonnes du quotidien, le cinéaste français de 66 ans se confie sur la réalisation de ce long-métrage, qu'il dédie à son frère mort dans un accident de voiture à l'âge de 26 ans : "C'est très curieux de partir d'un sujet a priori loin de moi, qui vient d'un acteur américain, et de se rendre compte qu'il raconte quelque chose de proche de moi...", déclare-t-il. Et de poursuivre : "C'est d'ailleurs moi qui ai eu l'idée de raconter comment l'aîné des frères Sisters, qui était sous le joug du cadet, retrouve à un moment une certaine stature... Parce que quand vous perdez votre frère aîné, vous devenez instantanément l'aîné... Ce qui est étrange, c'est d'avoir complètement occulté cela alors que le programme était dans le titre. C'était bien caché derrière les revolvers, les chapeaux, les costumes. Qui a dit que l'inconscient était con ? C'est moi qui le suis un peu... ."L'accident de voiture dans lequel François Audiard, le frère de Jacques Audiard, est décédé, remonte au 19 janvier 1975. Alors que Michel Audiard, le célèbre scénariste, travaillait dans sa résidence de Dourdan pour finaliser le scénario du prochain film de Jean-Paul Belmondo, il a reçu un coup de fil inattendu, relatait Télé Star en juillet 2015. Un gendarme lui a alors annoncé que son fils François venait d'être victime d'un accident de la route : sa voiture avait heurté une pile de pont sur l'autoroute du Sud. Michel Audiard s'est alors rendu en urgence à l'hôpital. Malheureusement, son fils a finalement perdu la vie avant que le dialoguiste ne reparte. Dans un documentaire, le réalisateur Philippe de Broca revenait sur ce moment où il appris la mauvaise nouvelle par son collègue Michel Audiard : "Je l'ai aperçu de l'autre côté de la vitre. Il m'a regardé et a retourné le pouce de sa main vers le sol pour me faire comprendre...". Jacques Audiard attends the 41st Cesar Film Awards 2016 Ceremony at Theatre du Chatelet on February © © Kyle Reese / KCS PRESSE Jacques Audiard attends the premiere for 'The Sister Brothers'- 'Les Freres sisters' during the 44th © © Gael Colliguet / KCS PRESSE Jacques Audiard attends the premiere for The Sister Brothers Les Freres sisters during the 44th © © P. Roths / KCS PRESSE Director Jacques Audiard - Photocall of the film 'The Sisters brothers' - 43rd Toronto International © © Isabelle Vautier / KCS PRESSE Jacques Audiard au 16em diner Sidaction durant la semaine de la mode, le 25 Janvier, 2018, Paris, Fr © © Sebastien Courdji / KCS
19 September 2018

VIDEO. Alexandre Benalla dément avoir été viré du cabinet d'Arnaud Montebourg

Entendu devant la commission d'enquête du Sénat ce mercredi 19 septembre, Alexandre Benalla a été formel : il n'a pas été viré du cabinet d'Arnaud Montebourg au bout d'une semaine. Au début de l'affaire Benalla en juillet dernier, déclenchée par une vidéo où l'on voyait l'ancien chargé de mission frapper un homme à terre pendant une manifestation, l'ancien ministre de l'Economie avait indiqué à nos confrères du Monde qu'il avait embauché le jeune homme en 2012 en tant que chauffeur : "Je m'en suis séparé au bout d'une semaine après une faute professionnelle d'une première gravité : il avait provoqué un accident de voiture en ma présence et voulait prendre la fuite".Une déclaration qu'il a confirmé de nouveau au micro de Quotidien dans l'émission du 18 septembre. "Moi j'ai décidé de le congédier parce qu'il avait fait de graves fautes", a assuré Arnaud Montebourg, en insistant sur "grave". Mais une version des faits qu'Alexandre Benalla a contesté lors de son audition : "Je suis parti au bout de trois mois, et pas pour les raisons qui ont été données", assure-t-il, confirmant ainsi les révélations faites par Closer en juillet dernier.A vélo sur le boulevard périphériqueAlexandre Benalla a travaillé au service d'Arnaud Montebourg entre le 1er mai et le 31 juillet 2012. Et ce n'est pas pour un délit de fuite comme l'a assuré Arnaud Montebourg que l'ancien chargé de mission est parti, mais pour une toute autre raison : l'ancien ministre n'a pas supporté qu'Alexandre Benalla raconte à son chef de cabinet le jour où il a dû le suivre sur le boulevard périphérique pour assurer sa sécurité alors qu'il y circulait... à vélo !De plus, selon nos informations, il n'existe aucune trace d'un prétendu délit de fuite d'Alexandre Benalla lorsqu'il était au service d'Arnaud Montebourg. Ce dernier n'a, en effet, pas été signalé à la Direction de la Sécurité Publique de l'Agglomération Parisienne (DSPAP). Entendu devant la commission d'enquête du Sénat ce mercredi 19 septembre, Alexandre Benalla a été formel : il n'a pas été viré du cabinet d'Arnaud Montebourg au bout d'une semaine. Au début de l'affaire Benalla en juillet dernier, déclenchée par une vidéo où l'on voyait l'ancien chargé de mission frapper un homme à terre pendant une manifestation, l'ancien ministre de l'Economie avait indiqué à nos confrères du Monde qu'il avait embauché le jeune homme en 2012 en tant que chauffeur : "Je m'en suis séparé au bout d'une semaine après une faute professionnelle d'une première gravité : il avait provoqué un accident de voiture en ma présence et voulait prendre la fuite".Une déclaration qu'il a confirmé de nouveau au micro de Quotidien dans l'émission du 18 septembre. "Moi j'ai décidé de le congédier parce qu'il avait fait de graves fautes", a assuré Arnaud Montebourg, en insistant sur "grave". Mais une version des faits qu'Alexandre Benalla a contesté lors de son audition : "Je suis parti au bout de trois mois, et pas pour les raisons qui ont été données", assure-t-il, confirmant ainsi les révélations faites par Closer en juillet dernier.A vélo sur le boulevard périphériqueAlexandre Benalla a travaillé au service d'Arnaud Montebourg entre le 1er mai et le 31 juillet 2012. Et ce n'est pas pour un délit de fuite comme l'a assuré Arnaud Montebourg que l'ancien chargé de mission est parti, mais pour une toute autre raison : l'ancien ministre n'a pas supporté qu'Alexandre Benalla raconte à son chef de cabinet le jour où il a dû le suivre sur le boulevard périphérique pour assurer sa sécurité alors qu'il y circulait... à vélo !De plus, selon nos informations, il n'existe aucune trace d'un prétendu délit de fuite d'Alexandre Benalla lorsqu'il était au service d'Arnaud Montebourg. Ce dernier n'a, en effet, pas été signalé à la Direction de la Sécurité Publique de l'Agglomération Parisienne (DSPAP).
19 September 2018

Un chirurgien opère le mauvais genou et reproche à son patient d'avoir été "convoqué par son chef"

Une malheureuse histoire de genou. À Amiens, Ali, un trentenaire sportif, a attaqué le Centre hospitalier universitaire il y a plus d'un an et demi en raison d'une erreur médicale pour le moins étonnante. Censé être opéré du genou gauche en raison d'une douleur tenace début 2017, l'homme se présente à l'hôpital d'Amiens et se voit diagnostiquer un problème à la corne du ménisque. Une intervention chirurgicale bénigne est requise.Problème... Comme le raconte Le Courrier Picard, le chirurgien l'opère du genou droit. En pleine intervention, le médecin découvre son erreur, et opère finalement le genou gauche. "Le chirurgien me dit que tout s'est bien passé, même s'il y a eu un petit souci avec les infirmières qu'il m'expliquera plus tard. À ce moment, j'étais encore dans les vapes" explique l'homme de 39 ans à nos confrères.Le chirurgien zappe son erreur sur le compte rendu opératoireAli apprend de la part de sa compagne que l'opération a duré beaucoup plus longtemps que prévu, mais les infirmières, gênées, ne lui en disent pas plus. Lorsque le chirurgien arrive dans sa chambre, il minimise ses actes : "Il m'a dit qu'il y avait eu un petit souci, très léger, qu'il a juste ouvert la jambe droite. Il me fait le bulletin de sortie et il s'en va. Moi, j'étais encore sous le coup de l'anesthésie, j'avais le sentiment que tout cela était normal. Le médecin a ouvert ma jambe droite, et c'est seulement quand il s'est rendu compte que mon ménisque était sain qu'il s'est rendu compte de l'erreur" explique Ali.Le chirurgien oublie de prescrire des soins pour le genou droitLorsqu'il rentre chez lui, Ali déchante. Ses deux jambes, immobilisées, l'handicapent totalement. "Je l'ai très mal vécu. Je ne pouvais pas m'occuper des enfants, je ne pouvais rien faire, j'étais complètement dépendant. J'ai dû arrêter de travailler pendant trois mois" explique l'homme originaire de Saveuse, une ville limitrophe de la banlieue d'Amiens. Une irrégularité pouvant en cacher une autre, le chirurgien fautif prescrit au malade des soins pour le genou gauche... en oubliant qu'il avait aussi opéré le genou droit.Le chirurgien reproche à son patient d'avoir été convoquéAujourd'hui, Ali a décidé d'attaquer le CHU d'Amiens, reprochant au chirurgien d'avoir tout mis en œuvre pour "cacher son erreur" : "Il ne voulait pas laisser de traces. Même sur le compte rendu opératoire, que je me suis procuré, il ne parle que de la jambe gauche, jamais de la droite" affirme le souffrant. Deux mois plus tard, Ali a rendez-vous avec le chirurgien, mais le professionnel se montre "très froid", lui reprochant d'avoir été "convoqué par son chef de service" : "Il était très tendu. Il disait qu'il n'allait pas s'éterniser, qu'il y avait des assurances pour ça. Et il rejetait la faute sur les infirmières". Contactée par Le Courrier Picard, la direction de l'hôpital a refusé de s'exprimer. Amiens (Somme) © GOOGLE MAPS CHU d'Amiens © GOOGLE MAPS Une malheureuse histoire de genou. À Amiens, Ali, un trentenaire sportif, a attaqué le Centre hospitalier universitaire il y a plus d'un an et demi en raison d'une erreur médicale pour le moins étonnante. Censé être opéré du genou gauche en raison d'une douleur tenace début 2017, l'homme se présente à l'hôpital d'Amiens et se voit diagnostiquer un problème à la corne du ménisque. Une intervention chirurgicale bénigne est requise.Problème... Comme le raconte Le Courrier Picard, le chirurgien l'opère du genou droit. En pleine intervention, le médecin découvre son erreur, et opère finalement le genou gauche. "Le chirurgien me dit que tout s'est bien passé, même s'il y a eu un petit souci avec les infirmières qu'il m'expliquera plus tard. À ce moment, j'étais encore dans les vapes" explique l'homme de 39 ans à nos confrères.Le chirurgien zappe son erreur sur le compte rendu opératoireAli apprend de la part de sa compagne que l'opération a duré beaucoup plus longtemps que prévu, mais les infirmières, gênées, ne lui en disent pas plus. Lorsque le chirurgien arrive dans sa chambre, il minimise ses actes : "Il m'a dit qu'il y avait eu un petit souci, très léger, qu'il a juste ouvert la jambe droite. Il me fait le bulletin de sortie et il s'en va. Moi, j'étais encore sous le coup de l'anesthésie, j'avais le sentiment que tout cela était normal. Le médecin a ouvert ma jambe droite, et c'est seulement quand il s'est rendu compte que mon ménisque était sain qu'il s'est rendu compte de l'erreur" explique Ali.Le chirurgien oublie de prescrire des soins pour le genou droitLorsqu'il rentre chez lui, Ali déchante. Ses deux jambes, immobilisées, l'handicapent totalement. "Je l'ai très mal vécu. Je ne pouvais pas m'occuper des enfants, je ne pouvais rien faire, j'étais complètement dépendant. J'ai dû arrêter de travailler pendant trois mois" explique l'homme originaire de Saveuse, une ville limitrophe de la banlieue d'Amiens. Une irrégularité pouvant en cacher une autre, le chirurgien fautif prescrit au malade des soins pour le genou gauche... en oubliant qu'il avait aussi opéré le genou droit.Le chirurgien reproche à son patient d'avoir été convoquéAujourd'hui, Ali a décidé d'attaquer le CHU d'Amiens, reprochant au chirurgien d'avoir tout mis en œuvre pour "cacher son erreur" : "Il ne voulait pas laisser de traces. Même sur le compte rendu opératoire, que je me suis procuré, il ne parle que de la jambe gauche, jamais de la droite" affirme le souffrant. Deux mois plus tard, Ali a rendez-vous avec le chirurgien, mais le professionnel se montre "très froid", lui reprochant d'avoir été "convoqué par son chef de service" : "Il était très tendu. Il disait qu'il n'allait pas s'éterniser, qu'il y avait des assurances pour ça. Et il rejetait la faute sur les infirmières". Contactée par Le Courrier Picard, la direction de l'hôpital a refusé de s'exprimer. Amiens (Somme) © GOOGLE MAPS CHU d'Amiens © GOOGLE MAPS
19 September 2018

"Des mois très douloureux" : Yves Duteil évoque la fois où il a frôlé la mort

Yves Duteil a frôlé la mort. Dans les colonnes de Nord Eclair, le chanteur de 69 ans revient sur son opération du coeur qui remonte à 2013 et qui a bien failli se transformer en tragédie. Si le passage au bloc opératoire a été éprouvant, les jours qui ont suivi n'ont pas été de tout repos non plus pour l'artiste : "Il y a non seulement l'opération à cœur ouvert de 2013, mais plusieurs mois d'hospitalisation et de rééducation dont je n'ai parlé à personne pendant longtemps, a-t-il raconté au quotidien. La convalescence a été longue et je suis passé par des moments très douloureux. Forcément, ça calme", explique-t-il.Après cette épreuve difficile, Yves Duteil est revenu plus fort que jamais le 18 janvier dernier, avec la sortie de son album Respect. L'interprète de Prendre un enfant est très reconnaissant envers les médecins, d'avoir pu s'en sortir sain et sauf : "Ça n'a pas été simple dans mon cas, d'autant que le malaise avait causé une chute sur la nuque. Mais je trouve merveilleux que la science puisse réparer [...] ce genre de dégât-là qui aurait été irréversible, il n'y a pas si longtemps", glisse-t-il. L'auteur-compositeur-interprète voit désormais la vie d'un autre oeil, particulièrement renforcé après ce douloureux événement : "C'est extraordinaire pour moi d'être encore en vie  ! Sans tomber dans le cliché, la vie n'est plus la même", reconnait-il. Yves Duteil - 3ème édition du concert "Leurs Voix pour l'espoir" à l'Olympia à Paris le 18 septembre © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Yves Duteil lors du lancement de la 18ème opération "+ de Vie" au service de gériatrie du centre hos © Giancarlo Gorassini/BestImage Yves Duteil - Dîner de gala du 95ème Prix d'Amérique Opodo en soutien à l'association "Petits Prince © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Yves Duteil a la generale de la comedie musicale 'un ETE 44' au theatre Le Comedia 09 novembre 2016 © © Gael Colliguet / KCS PRESSE Yves Duteil a la generale de la comedie musicale 'un ETE 44' au theatre Le Comedia 09 novembre 2016 © © Gael Colliguet / KCS PRESSE Yves Duteil a frôlé la mort. Dans les colonnes de Nord Eclair, le chanteur de 69 ans revient sur son opération du coeur qui remonte à 2013 et qui a bien failli se transformer en tragédie. Si le passage au bloc opératoire a été éprouvant, les jours qui ont suivi n'ont pas été de tout repos non plus pour l'artiste : "Il y a non seulement l'opération à cœur ouvert de 2013, mais plusieurs mois d'hospitalisation et de rééducation dont je n'ai parlé à personne pendant longtemps, a-t-il raconté au quotidien. La convalescence a été longue et je suis passé par des moments très douloureux. Forcément, ça calme", explique-t-il.Après cette épreuve difficile, Yves Duteil est revenu plus fort que jamais le 18 janvier dernier, avec la sortie de son album Respect. L'interprète de Prendre un enfant est très reconnaissant envers les médecins, d'avoir pu s'en sortir sain et sauf : "Ça n'a pas été simple dans mon cas, d'autant que le malaise avait causé une chute sur la nuque. Mais je trouve merveilleux que la science puisse réparer [...] ce genre de dégât-là qui aurait été irréversible, il n'y a pas si longtemps", glisse-t-il. L'auteur-compositeur-interprète voit désormais la vie d'un autre oeil, particulièrement renforcé après ce douloureux événement : "C'est extraordinaire pour moi d'être encore en vie  ! Sans tomber dans le cliché, la vie n'est plus la même", reconnait-il. Yves Duteil - 3ème édition du concert "Leurs Voix pour l'espoir" à l'Olympia à Paris le 18 septembre © Marc Ausset Lacroix / Bestimage Yves Duteil lors du lancement de la 18ème opération "+ de Vie" au service de gériatrie du centre hos © Giancarlo Gorassini/BestImage Yves Duteil - Dîner de gala du 95ème Prix d'Amérique Opodo en soutien à l'association "Petits Prince © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Yves Duteil a la generale de la comedie musicale 'un ETE 44' au theatre Le Comedia 09 novembre 2016 © © Gael Colliguet / KCS PRESSE Yves Duteil a la generale de la comedie musicale 'un ETE 44' au theatre Le Comedia 09 novembre 2016 © © Gael Colliguet / KCS PRESSE
19 September 2018

PHOTO. Alice Taglioni poste un adorable cliché de sa fille en train de jouer du piano

Un cliché rare et attendrissant. Généralement très secrète sur sa vie privée, Alice Taglioni ne partage pas souvent des clichés de ses enfants. Mais ce mercredi 19 septembre, l'actrice a souhaité partager une adorable photo de sa fille Swann, qu'elle a eu avec le présentateur Laurent Delahousse, en train de jouer du piano. On peut y voir la petite fille assise, les doigts sur l'instrument, que sa maman a légendé en écrivant, "la relève...". A bientôt trois ans, il semble que Swann soit une jeune prodige !En avril dernier, Alice Taglioni avait déjà partagé un tendre cliché d'elle et de sa fille, où on pouvait les voir assises côte à côte. En légende, l'actrice avait écrit, "Telle mère, telle fille". Et la petite était à croquer ! Des photos de ses enfants que la compagne de Laurent Delahousse dévoile au compte goutte sur Instagram, puisqu'en janvier 2018, c'est une photo de son fils, Charlie, qu'elle avait posté. On pouvait y voir le garçon de 9 ans, allongé par terre, à plat ventre, à côté d'un circuit de petit train.Charlie est né en mars 2009, de la relation entre Alice Taglioni et l'acteur Jocelyn Quivrin. Le comédien est décédé en novembre de la même année dans un accident de la route. Et il a fallut quelques années avant que l'actrice ne retrouve l'amour dans les bras de Laurent Delahousse, présentateur du journal télévisé sur France 2.Diaporama réalisé par Sandric Vasseur. Alice Taglioni poste une jolie photo de sa fille au piano le 19 septembre 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni poste une photo de sa fille le 05 juin 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni et sa fille le 07 avril 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Les chaussures d'Alice Taglioni et de sa fille le 04 mai 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni en famille le 27 août 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni et Laurent Delahousse le 15 août 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni le 06 mai 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni et Laurent Delahousse le 04 août 2017 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni le 15 août 2017 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Un cliché rare et attendrissant. Généralement très secrète sur sa vie privée, Alice Taglioni ne partage pas souvent des clichés de ses enfants. Mais ce mercredi 19 septembre, l'actrice a souhaité partager une adorable photo de sa fille Swann, qu'elle a eu avec le présentateur Laurent Delahousse, en train de jouer du piano. On peut y voir la petite fille assise, les doigts sur l'instrument, que sa maman a légendé en écrivant, "la relève...". A bientôt trois ans, il semble que Swann soit une jeune prodige !En avril dernier, Alice Taglioni avait déjà partagé un tendre cliché d'elle et de sa fille, où on pouvait les voir assises côte à côte. En légende, l'actrice avait écrit, "Telle mère, telle fille". Et la petite était à croquer ! Des photos de ses enfants que la compagne de Laurent Delahousse dévoile au compte goutte sur Instagram, puisqu'en janvier 2018, c'est une photo de son fils, Charlie, qu'elle avait posté. On pouvait y voir le garçon de 9 ans, allongé par terre, à plat ventre, à côté d'un circuit de petit train.Charlie est né en mars 2009, de la relation entre Alice Taglioni et l'acteur Jocelyn Quivrin. Le comédien est décédé en novembre de la même année dans un accident de la route. Et il a fallut quelques années avant que l'actrice ne retrouve l'amour dans les bras de Laurent Delahousse, présentateur du journal télévisé sur France 2.Diaporama réalisé par Sandric Vasseur. Alice Taglioni poste une jolie photo de sa fille au piano le 19 septembre 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni poste une photo de sa fille le 05 juin 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni et sa fille le 07 avril 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Les chaussures d'Alice Taglioni et de sa fille le 04 mai 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni en famille le 27 août 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni et Laurent Delahousse le 15 août 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni le 06 mai 2018 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni et Laurent Delahousse le 04 août 2017 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL Alice Taglioni le 15 août 2017 © INSTAGRAM ALICETAGLIONI_OFFICIEL
19 September 2018

"Je suis suffisamment égocentrée" : Marianne James révèle pourquoi elle n'a jamais eu d'enfant

Si Marianne James n'est pas devenue mère, c'est par choix. L'auteure-compositrice-interprète de 56 ans s'exprime dans les colonnes de Gala en kiosques ce mercredi 19 septembre, deux jours avant la sortie de son conte musical pour enfants baptisé, Tous heureux ! (Les Editions des Braques). La chanteuse qui n'a jamais eu d'enfants explique sa décision : "Je materne la terre entière parce qu'il n'y a pas d'enfants dans ma vie. A Nouvelle Star les gens venaient me voir, me renifler comme si j'étais Amma, la gourou indienne. Ils arrivaient par centaine se faire cajoler, chouchouter contre mes seins. J'étais devenue une sorte de mère nourricière réconfortante, une mère qui gronde parfois", raconte-t-elle.Si Marianne James a refusé de donner la vie, c'est aussi lié à sa personnalité : "Je suis suffisamment égocentrée pour être l'unique format, je ne souhaitais pas me reproduire. Ma sacro-sainte liberté aurait été sérieusement amputée si j'avais eu des enfants", explique l'ancienne coach de Nouvelle Star. Et de conclure : "Je suis marraine sept fois - mes filleuls ont entre deux et trente-trois ans. Depuis vingt ans, je connais toutes les zones des vacances scolaires de France."En décembre 2014, Marianne James s'exprimait sur le même sujet, dans le même hebdomadaire. En quatre ans, son discours n'a pas tellement changé : "Ça ne me manque pas. Petite, j'imaginais que j'aurais trois enfants. J'en ai voulu un avec un homme, mais ça n'a pas été possible, relatait-elle. Je ne suis pas sûre que j'aurais été une bonne maman. Je suis très souvent absente, je n'aurais pas pu leur offrir l'enfance que j'estime idéale", confiait-elle. Marianne James. Marianne James attends the "Love Circus" show at Les Folies Bergere on October 28, 2 © © Cyril Pecquenard / KCS PRESSE Marianne James 12th Annual NRJ Music Awards 2011's Arrivals held at the Palais des Festivals in Cann © © DFY+FKF / KCS PRESSE Marianne James. Sister Act's Musical Comedy Show wit Whoopi Goldberg in Paris. 20/09/12. © © Fabien Klotchkoff / KCS PRESSE Marianne James au tournoi de Roland Garros 2017-Paris France-6 juin 2017. © Colliguet+Ferey / KCS P © © Colliguet+Ferey / KCS PRESSE Marianne James au 16em diner Sidaction durant la semaine de la mode, le 25 Janvier, 2018, Paris, Fra © © Sebastien Courdji / KCS Si Marianne James n'est pas devenue mère, c'est par choix. L'auteure-compositrice-interprète de 56 ans s'exprime dans les colonnes de Gala en kiosques ce mercredi 19 septembre, deux jours avant la sortie de son conte musical pour enfants baptisé, Tous heureux ! (Les Editions des Braques). La chanteuse qui n'a jamais eu d'enfants explique sa décision : "Je materne la terre entière parce qu'il n'y a pas d'enfants dans ma vie. A Nouvelle Star les gens venaient me voir, me renifler comme si j'étais Amma, la gourou indienne. Ils arrivaient par centaine se faire cajoler, chouchouter contre mes seins. J'étais devenue une sorte de mère nourricière réconfortante, une mère qui gronde parfois", raconte-t-elle.Si Marianne James a refusé de donner la vie, c'est aussi lié à sa personnalité : "Je suis suffisamment égocentrée pour être l'unique format, je ne souhaitais pas me reproduire. Ma sacro-sainte liberté aurait été sérieusement amputée si j'avais eu des enfants", explique l'ancienne coach de Nouvelle Star. Et de conclure : "Je suis marraine sept fois - mes filleuls ont entre deux et trente-trois ans. Depuis vingt ans, je connais toutes les zones des vacances scolaires de France."En décembre 2014, Marianne James s'exprimait sur le même sujet, dans le même hebdomadaire. En quatre ans, son discours n'a pas tellement changé : "Ça ne me manque pas. Petite, j'imaginais que j'aurais trois enfants. J'en ai voulu un avec un homme, mais ça n'a pas été possible, relatait-elle. Je ne suis pas sûre que j'aurais été une bonne maman. Je suis très souvent absente, je n'aurais pas pu leur offrir l'enfance que j'estime idéale", confiait-elle. Marianne James. Marianne James attends the "Love Circus" show at Les Folies Bergere on October 28, 2 © © Cyril Pecquenard / KCS PRESSE Marianne James 12th Annual NRJ Music Awards 2011's Arrivals held at the Palais des Festivals in Cann © © DFY+FKF / KCS PRESSE Marianne James. Sister Act's Musical Comedy Show wit Whoopi Goldberg in Paris. 20/09/12. © © Fabien Klotchkoff / KCS PRESSE Marianne James au tournoi de Roland Garros 2017-Paris France-6 juin 2017. © Colliguet+Ferey / KCS P © © Colliguet+Ferey / KCS PRESSE Marianne James au 16em diner Sidaction durant la semaine de la mode, le 25 Janvier, 2018, Paris, Fra © © Sebastien Courdji / KCS
19 September 2018

PHOTOS. Le prince William en visite au centre pour enfants Acorns, inauguré par la princesse Diana il y a 30 ans

Une visite anniversaire. Mardi 18 septembre, le prince William s'est rendu seul à Birmingham pour rendre visite aux enfants d'Acorns, un centre de soins palliatifs qui accueille de jeunes malades et leurs familles. Un lieu qui dispose d'un grand jardin spécialement conçu pour les enfants, ainsi que d'équipements de détentes et de thérapie, comme une piscine, par laquelle le duc de Cambridge a fait un détour, après avoir discuté avec quelques enfants. Un endroit notamment chargé d'un souvenir bien précis. En 1988, il y a 30 ans, c'est la princesse Diana, la mère du prince William, qui avait inauguré ce centre.Après cette visite, le duc de Cambridge est resté quelques heures de plus à Birmingham pour assister à la remise de prix des "Prince William Awards" à l'université de Birmingham, qui récompensent les enfants de 6 à 14 ans qui ont mis au point des travaux, projets communautaires et autres réflexions sur différentes thématiques, le tout en équipe. Une journée bien remplie pour le prince William, qui assure depuis plusieurs mois de nombreuses visites officielles seul. Depuis la naissance du prince Louis en avril dernier, Kate Middleton a en effet décidé de s'accorder un long congé maternité et ne devrait reprendre ses fonctions que cet automne, même si aucune date officielle n'a encore été dévoilée.Diaporama réalisé par Sandric Vasseur. Le prince William quitte le parc Mary Stevens après l'inauguration d'une statue à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William quitte le parc Mary Stevens après l'inauguration d'une statue à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William quitte le parc Mary Stevens après l'inauguration d'une statue à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William arrive au parc Mary Stevens pour l'inauguration d'une statue de Frank Foley à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William quitte le parc Mary Stevens après l'inauguration d'une statue à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William inaugure une nouvelle sculpture de Frank Foley au Parc Mary Stevens à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William inaugure une nouvelle sculpture de Frank Foley au Parc Mary Stevens à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William inaugure une nouvelle sculpture de Frank Foley au Parc Mary Stevens à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William visite le centre pour enfants Acorns, inauguré par sa mère la princesse Diana en 1988, à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William visite le centre pour enfants Acorns, inauguré par sa mère la princesse Diana en 1988, à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William visite le centre pour enfants Acorns, inauguré par sa mère la princesse Diana en 1988, à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William assiste à la remise de prix des "Prince William Awards" à l'université de Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William assiste à la remise de prix des "Prince William Awards" à l'université de Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William assiste à la remise de prix des "Prince William Awards" à l'université de Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William assiste à la remise de prix des "Prince William Awards" à l'université de Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William quitte l'université de Birmingham après la cérémonie de remise de prix des "Prince William Awards" le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William arrive au parc Mary Stevens pour l'inauguration d'une statue de Frank Foley à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Une visite anniversaire. Mardi 18 septembre, le prince William s'est rendu seul à Birmingham pour rendre visite aux enfants d'Acorns, un centre de soins palliatifs qui accueille de jeunes malades et leurs familles. Un lieu qui dispose d'un grand jardin spécialement conçu pour les enfants, ainsi que d'équipements de détentes et de thérapie, comme une piscine, par laquelle le duc de Cambridge a fait un détour, après avoir discuté avec quelques enfants. Un endroit notamment chargé d'un souvenir bien précis. En 1988, il y a 30 ans, c'est la princesse Diana, la mère du prince William, qui avait inauguré ce centre.Après cette visite, le duc de Cambridge est resté quelques heures de plus à Birmingham pour assister à la remise de prix des "Prince William Awards" à l'université de Birmingham, qui récompensent les enfants de 6 à 14 ans qui ont mis au point des travaux, projets communautaires et autres réflexions sur différentes thématiques, le tout en équipe. Une journée bien remplie pour le prince William, qui assure depuis plusieurs mois de nombreuses visites officielles seul. Depuis la naissance du prince Louis en avril dernier, Kate Middleton a en effet décidé de s'accorder un long congé maternité et ne devrait reprendre ses fonctions que cet automne, même si aucune date officielle n'a encore été dévoilée.Diaporama réalisé par Sandric Vasseur. Le prince William quitte le parc Mary Stevens après l'inauguration d'une statue à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William quitte le parc Mary Stevens après l'inauguration d'une statue à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William quitte le parc Mary Stevens après l'inauguration d'une statue à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William arrive au parc Mary Stevens pour l'inauguration d'une statue de Frank Foley à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William quitte le parc Mary Stevens après l'inauguration d'une statue à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William inaugure une nouvelle sculpture de Frank Foley au Parc Mary Stevens à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William inaugure une nouvelle sculpture de Frank Foley au Parc Mary Stevens à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William inaugure une nouvelle sculpture de Frank Foley au Parc Mary Stevens à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William visite le centre pour enfants Acorns, inauguré par sa mère la princesse Diana en 1988, à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William visite le centre pour enfants Acorns, inauguré par sa mère la princesse Diana en 1988, à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William visite le centre pour enfants Acorns, inauguré par sa mère la princesse Diana en 1988, à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William assiste à la remise de prix des "Prince William Awards" à l'université de Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William assiste à la remise de prix des "Prince William Awards" à l'université de Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William assiste à la remise de prix des "Prince William Awards" à l'université de Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William assiste à la remise de prix des "Prince William Awards" à l'université de Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William quitte l'université de Birmingham après la cérémonie de remise de prix des "Prince William Awards" le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince William arrive au parc Mary Stevens pour l'inauguration d'une statue de Frank Foley à Birmingham le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE
19 September 2018

Mike Horn évoque la mort de sa femme : "Elle était le soutien et l'épaule sur laquelle s'appuyer"

Le jeudi 27 septembre prochain en prime-time, Mike Horn fait son grand retour sur M6. Quelques mois après avoir décidé de tirer un train sur l'émission À l'état sauvage, l'aventurier vedette est de retour à la tête d'un nouveau magazine baptisé Cap Horn, en compagnie d'Arnaud Ducret. À cette occasion, Mike Horn a accordé une interview à nos confrères de Gala dans laquelle il évoque ses blessures personnelles.Si on connaît Mike Horn l'aventurier, les téléspectateurs connaissent moins bien le père de famille. L'homme de famille réside en Suisse en compagnie de ses deux filles, Annika et Jessica. Un cocon familial en apparence idyllique, toutefois marqué par la disparition tragique de Cathy, "le roc de Mike Horn". L'épouse et mère de famille est décédée en 2015 des suites d'un cancer du sein, et l'aventurier a bien du mal à s'en remettre."C'est elle qui m'a donné cette liberté de continuer""C'est même elle qui me poussait à partir. Je disais d'ailleurs qu'elle était ma meilleure assurance-vie car j'étais heureux de rentrer chez nous (...) Cathy était le soutien, l'épaule sur laquelle s'appuyer, le tuteur qui aide à pousser droit. Aujourd'hui, ce n'est pas grâce à moi que mes filles sont qui elles sont, c'est grâce à elle" a témoigné Mike Horn, qui confie avoir poursuivi ses rêves aventuriers grâce au soutien de sa défunte épouse : "C'est elle aussi qui m'a donné cette liberté de continuer. Pour que je puisse m'engager à cent pour cent dans une expédition, je dois être libre à cent pour cent dans ma tête". Mike Horn © M6 Mike Horn animait "A l'état sauvage" sur M6 © M6 Mike Horn © M6 Mike Horn anime désormais Cap Horn © M6 Le jeudi 27 septembre prochain en prime-time, Mike Horn fait son grand retour sur M6. Quelques mois après avoir décidé de tirer un train sur l'émission À l'état sauvage, l'aventurier vedette est de retour à la tête d'un nouveau magazine baptisé Cap Horn, en compagnie d'Arnaud Ducret. À cette occasion, Mike Horn a accordé une interview à nos confrères de Gala dans laquelle il évoque ses blessures personnelles.Si on connaît Mike Horn l'aventurier, les téléspectateurs connaissent moins bien le père de famille. L'homme de famille réside en Suisse en compagnie de ses deux filles, Annika et Jessica. Un cocon familial en apparence idyllique, toutefois marqué par la disparition tragique de Cathy, "le roc de Mike Horn". L'épouse et mère de famille est décédée en 2015 des suites d'un cancer du sein, et l'aventurier a bien du mal à s'en remettre."C'est elle qui m'a donné cette liberté de continuer""C'est même elle qui me poussait à partir. Je disais d'ailleurs qu'elle était ma meilleure assurance-vie car j'étais heureux de rentrer chez nous (...) Cathy était le soutien, l'épaule sur laquelle s'appuyer, le tuteur qui aide à pousser droit. Aujourd'hui, ce n'est pas grâce à moi que mes filles sont qui elles sont, c'est grâce à elle" a témoigné Mike Horn, qui confie avoir poursuivi ses rêves aventuriers grâce au soutien de sa défunte épouse : "C'est elle aussi qui m'a donné cette liberté de continuer. Pour que je puisse m'engager à cent pour cent dans une expédition, je dois être libre à cent pour cent dans ma tête". Mike Horn © M6 Mike Horn animait "A l'état sauvage" sur M6 © M6 Mike Horn © M6 Mike Horn anime désormais Cap Horn © M6
19 September 2018

"On ne partage que le mieux" : Marianne James se confie sur sa relation amoureuse

Marianne James s'exprime à coeur ouvert sur son histoire d'amour avec Bertrand Edl. L'ancienne coach de Nouvelle Star a accordé une interview à Gala en kiosques ce mercredi 19 septembre, à l'occasion de la sortie de son conte musical pour enfants intitulé Tous heureux !. La chanteuse de 56 ans décrit une complicité inconditionnelle avec son compagnon : "Bertrand Edl m'a comprise. On vit chacun chez soi, on ne partage que le mieux. Je ne suis pas toujours joyeuse, au taquet. Il m'arrive de ne plus y croire, d'être un peu désespérée, cela ne dure pas longtemps", confie-t-elle.Lorsque Marianne James broie du noir, son amoureux n'est jamais très loin pour l'épauler : "Mon côté solaire a son versant lunaire, ça va avec. Il me dit sans cesse : 'Ne va pas trop chercher d'aide à l'extérieur, les ressources pour te guérir se trouvent en toi.' Et il a raison. Les chanteuses ont les poumons remplis d'air, elles remontent à la surface", glisse-t-elle.Marianne James semble enfin avoir trouvé l'amour, après des années sans réel coup de coeur. En 2016, elle se livrait ainsi dans les colonnes de Télé 7 Jours : "L'amour... Je ne l'ai jamais vraiment trouvé. Il ne faut pas le chercher, en fait. J'ai eu tout le reste, mais pas ça. Peut-être dans une autre vie ou sur une autre planète...". Les temps ont changé. Marianne James. Marianne James attends the "Love Circus" show at Les Folies Bergere on October 28, 2 © © Cyril Pecquenard / KCS PRESSE Marianne James 12th Annual NRJ Music Awards 2011's Arrivals held at the Palais des Festivals in Cann © © DFY+FKF / KCS PRESSE Marianne James. Sister Act's Musical Comedy Show wit Whoopi Goldberg in Paris. 20/09/12. © © Fabien Klotchkoff / KCS PRESSE Marianne James au tournoi de Roland Garros 2017-Paris France-6 juin 2017. © Colliguet+Ferey / KCS P © © Colliguet+Ferey / KCS PRESSE Marianne James au 16em diner Sidaction durant la semaine de la mode, le 25 Janvier, 2018, Paris, Fra © © Sebastien Courdji / KCS Marianne James s'exprime à coeur ouvert sur son histoire d'amour avec Bertrand Edl. L'ancienne coach de Nouvelle Star a accordé une interview à Gala en kiosques ce mercredi 19 septembre, à l'occasion de la sortie de son conte musical pour enfants intitulé Tous heureux !. La chanteuse de 56 ans décrit une complicité inconditionnelle avec son compagnon : "Bertrand Edl m'a comprise. On vit chacun chez soi, on ne partage que le mieux. Je ne suis pas toujours joyeuse, au taquet. Il m'arrive de ne plus y croire, d'être un peu désespérée, cela ne dure pas longtemps", confie-t-elle.Lorsque Marianne James broie du noir, son amoureux n'est jamais très loin pour l'épauler : "Mon côté solaire a son versant lunaire, ça va avec. Il me dit sans cesse : 'Ne va pas trop chercher d'aide à l'extérieur, les ressources pour te guérir se trouvent en toi.' Et il a raison. Les chanteuses ont les poumons remplis d'air, elles remontent à la surface", glisse-t-elle.Marianne James semble enfin avoir trouvé l'amour, après des années sans réel coup de coeur. En 2016, elle se livrait ainsi dans les colonnes de Télé 7 Jours : "L'amour... Je ne l'ai jamais vraiment trouvé. Il ne faut pas le chercher, en fait. J'ai eu tout le reste, mais pas ça. Peut-être dans une autre vie ou sur une autre planète...". Les temps ont changé. Marianne James. Marianne James attends the "Love Circus" show at Les Folies Bergere on October 28, 2 © © Cyril Pecquenard / KCS PRESSE Marianne James 12th Annual NRJ Music Awards 2011's Arrivals held at the Palais des Festivals in Cann © © DFY+FKF / KCS PRESSE Marianne James. Sister Act's Musical Comedy Show wit Whoopi Goldberg in Paris. 20/09/12. © © Fabien Klotchkoff / KCS PRESSE Marianne James au tournoi de Roland Garros 2017-Paris France-6 juin 2017. © Colliguet+Ferey / KCS P © © Colliguet+Ferey / KCS PRESSE Marianne James au 16em diner Sidaction durant la semaine de la mode, le 25 Janvier, 2018, Paris, Fra © © Sebastien Courdji / KCS
19 September 2018

"Les horticulteurs sont encore au lit" : le trait d'humour (raté) du chef de l'Elysée sur Instagram

Une blague... un peu manquée. Sur son compte Instagram, Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l'Elysée, très actif sur les réseaux sociaux, a voulu rebondir à sa façon sur les propos d'Emmanuel Macron lancés à un horticulteur au chômage le 15 septembre dernier. Le chef de l'Etat avait conseillé au jeune homme de "traverser la rue" afin de trouver un emploi dans l'hôtellerie ou la restauration. Deux secteurs qui ne nécessiteraient, selon le président, aucune qualification requise. Des propos jugés condescendants, devenus viraux sur le web.Et une polémique dont Guillaume Gomez s'est visiblement emparé pour s'essayer à l'humour. En légende d'une photo de l'entrée de l'Elysée prise au petit matin et postée ce mercredi 19 septembre, le chef des cuisines du palais présidentiel a écrit en hashtag, "les horticulteurs sont encore au lit". Une façon de dire que les horticulteurs travaillent moins que les chefs cuisiniers ? En tous cas, la veille, Guillaume Gomez avait déjà tenté la blague en postant une photo de son départ de l'Elysée, à une heure tardive. "Les horticulteurs sont déjà au lit", avait-il écrit, là aussi sous la forme d'un hashtag. Pas très habile... View this post on Instagram Bonjour ! #ilovemyjob #leshorticulteurssontencoreaulit #chefelysee #chefconnected #guillaumegomez #palaisdelelysee #presidencedelarepublique #paris #france #monde A post shared by Guillaume Gomez (@guillaume_gomez_) on Sep 18, 2018 at 9:55pm PDT View this post on Instagram Bonne nuit ! #ademain #ilovemyjob ##leshorticulteurssontdejaaulit #chefelysee #chefconnected #guillaumegomez #palaisdelelysee #presidencedelarepublique #paris #france #monde A post shared by Guillaume Gomez (@guillaume_gomez_) on Sep 18, 2018 at 2:35pm PDT Depuis quelques jours, la phrase d'Emmanuel Macron tourne en boucle dans les médias, faisant notamment l'objet de détournements. Comme l'Equipe, qui a "trollé" le président de la République avec un subtil clin d'œil sur sa Une du 18 septembre dernier. "Une route à traverser", annonçait le quotidien sportif pour présenter le choc de la première journée de Ligue des champions entre le PSG et l'équipe de Liverpool, avec une photo d'Edinson Cavani, Kylian Mbappé, Neymar et l'entraîneur Thomas Tuchel en train de traverser un passage piéton. Guillaume Gomez, chef des cuisines du palais de l'Elysée lors de la présentation du livre "Je cuisin © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE "Les horticulteurs sont encore au lit" : le trait d'humour (raté) du chef de l'Elysée sur Instagram © Instagram "Les horticulteurs sont encore au lit" : le trait d'humour (raté) du chef de l'Elysée sur Instagram © Instagram Guillaume Gomez, chef des cuisines du palais de l'Elysée lors de la présentation du livre "Je cuisin © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE Le président de la République française Emmanuel Macron reçoit le chancelier fédéral de la Républiqu © Stephane Lemouton / Bestimage Le président de la République française Emmanuel Macron lors d'un discours relatif à la Stratégie de © Hamilton/Pool/Bestimage Une blague... un peu manquée. Sur son compte Instagram, Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l'Elysée, très actif sur les réseaux sociaux, a voulu rebondir à sa façon sur les propos d'Emmanuel Macron lancés à un horticulteur au chômage le 15 septembre dernier. Le chef de l'Etat avait conseillé au jeune homme de "traverser la rue" afin de trouver un emploi dans l'hôtellerie ou la restauration. Deux secteurs qui ne nécessiteraient, selon le président, aucune qualification requise. Des propos jugés condescendants, devenus viraux sur le web.Et une polémique dont Guillaume Gomez s'est visiblement emparé pour s'essayer à l'humour. En légende d'une photo de l'entrée de l'Elysée prise au petit matin et postée ce mercredi 19 septembre, le chef des cuisines du palais présidentiel a écrit en hashtag, "les horticulteurs sont encore au lit". Une façon de dire que les horticulteurs travaillent moins que les chefs cuisiniers ? En tous cas, la veille, Guillaume Gomez avait déjà tenté la blague en postant une photo de son départ de l'Elysée, à une heure tardive. "Les horticulteurs sont déjà au lit", avait-il écrit, là aussi sous la forme d'un hashtag. Pas très habile... View this post on Instagram Bonjour ! #ilovemyjob #leshorticulteurssontencoreaulit #chefelysee #chefconnected #guillaumegomez #palaisdelelysee #presidencedelarepublique #paris #france #monde A post shared by Guillaume Gomez (@guillaume_gomez_) on Sep 18, 2018 at 9:55pm PDT View this post on Instagram Bonne nuit ! #ademain #ilovemyjob ##leshorticulteurssontdejaaulit #chefelysee #chefconnected #guillaumegomez #palaisdelelysee #presidencedelarepublique #paris #france #monde A post shared by Guillaume Gomez (@guillaume_gomez_) on Sep 18, 2018 at 2:35pm PDT Depuis quelques jours, la phrase d'Emmanuel Macron tourne en boucle dans les médias, faisant notamment l'objet de détournements. Comme l'Equipe, qui a "trollé" le président de la République avec un subtil clin d'œil sur sa Une du 18 septembre dernier. "Une route à traverser", annonçait le quotidien sportif pour présenter le choc de la première journée de Ligue des champions entre le PSG et l'équipe de Liverpool, avec une photo d'Edinson Cavani, Kylian Mbappé, Neymar et l'entraîneur Thomas Tuchel en train de traverser un passage piéton. Guillaume Gomez, chef des cuisines du palais de l'Elysée lors de la présentation du livre "Je cuisin © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE "Les horticulteurs sont encore au lit" : le trait d'humour (raté) du chef de l'Elysée sur Instagram © Instagram "Les horticulteurs sont encore au lit" : le trait d'humour (raté) du chef de l'Elysée sur Instagram © Instagram Guillaume Gomez, chef des cuisines du palais de l'Elysée lors de la présentation du livre "Je cuisin © CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE Le président de la République française Emmanuel Macron reçoit le chancelier fédéral de la Républiqu © Stephane Lemouton / Bestimage Le président de la République française Emmanuel Macron lors d'un discours relatif à la Stratégie de © Hamilton/Pool/Bestimage
19 September 2018

Comment Hapsatou Sy a réussi à obtenir les images coupées au montage de son clash avec Eric Zemmour

Le clash opposant la chroniqueuse Hapsatou Sy au polémiste Eric Zemmour continue de défrayer la chronique. "Éprouvée" par les propos tenus par l'ex-chroniqueur d'On n'est pas couché sur le plateau des Terriens du dimanche ce weekend, Hapsatou Sy a pris la lourde décision de diffuser l'intégralité de la séquence qui avait été coupée au montage par C8.Interrogé par Jean-Marc Morandini, un proche collaborateur de TéléParis, la société de production de Thierry Ardisson et Stéphane Simon, a révélé comment Hapsatou Sy est parvenue à récupérer ces images pourtant jetées à la poubelle : "Il est inadmissible de diffuser des images qui ont été volées avec un téléphone portable par la coiffeuse de Hapsatou Sy. C'est une violation du contrat de confidentialité" a-t-il indiqué, affirmant à demi-mots que la chroniqueuse ne réapparaîtra plus sur le plateau de Thierry Ardisson."Votre prénom est une insulte à la France"Dans une longue vidéo publiée sur YouTube et sur son compte Instagram, Hapsatou Sy a divulgué les propos tenus par Eric Zemmour sur le plateau de Thierry Ardisson : "Vous n'êtes pas une enfant de la République. Votre prénom est une insulte à la France. La France n'est pas une terre vierge. C'est une terre avec une Histoire, avec un passé. Et les prénoms incarnent l'Histoire de la France" avait déclaré le polémiste. "Je prends le risque de perdre mon boulot. Comme tout le monde, j'ai besoin de bosser, de payer mes charges. Je le fais parce qu'il est hors de question qu'Eric Zemmour continue" a expliqué Hapsatou Sy dans sa vidéo. Hapsatou Sy - Couture Ball by Langman Events" Closing Fashion week en Présence de Madame A. Laffon © Pierre Perusseau / Bestimage Semi-Exclusif - Hapsatou Sy - Défilé Fahaid Sanober à lhôtel Marignan à Paris, le 17 mars 2018. © C © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Semi-Exclusif - Hapsatou Sy - Défilé Fahaid Sanober à lhôtel Marignan à Paris, le 17 mars 2018. © C © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Hapsatou Sy - Soirée de lancement de la collection "Paris Hilton x Boohoo" à l'hôtel Marois à Paris, © Giancarlo Gorassini/BestImage Hapsatou Sy - Soirée de lancement de la collection "Paris Hilton x Boohoo" à l'hôtel Marois à Paris, © Giancarlo Gorassini/BestImage Le clash opposant la chroniqueuse Hapsatou Sy au polémiste Eric Zemmour continue de défrayer la chronique. "Éprouvée" par les propos tenus par l'ex-chroniqueur d'On n'est pas couché sur le plateau des Terriens du dimanche ce weekend, Hapsatou Sy a pris la lourde décision de diffuser l'intégralité de la séquence qui avait été coupée au montage par C8.Interrogé par Jean-Marc Morandini, un proche collaborateur de TéléParis, la société de production de Thierry Ardisson et Stéphane Simon, a révélé comment Hapsatou Sy est parvenue à récupérer ces images pourtant jetées à la poubelle : "Il est inadmissible de diffuser des images qui ont été volées avec un téléphone portable par la coiffeuse de Hapsatou Sy. C'est une violation du contrat de confidentialité" a-t-il indiqué, affirmant à demi-mots que la chroniqueuse ne réapparaîtra plus sur le plateau de Thierry Ardisson."Votre prénom est une insulte à la France"Dans une longue vidéo publiée sur YouTube et sur son compte Instagram, Hapsatou Sy a divulgué les propos tenus par Eric Zemmour sur le plateau de Thierry Ardisson : "Vous n'êtes pas une enfant de la République. Votre prénom est une insulte à la France. La France n'est pas une terre vierge. C'est une terre avec une Histoire, avec un passé. Et les prénoms incarnent l'Histoire de la France" avait déclaré le polémiste. "Je prends le risque de perdre mon boulot. Comme tout le monde, j'ai besoin de bosser, de payer mes charges. Je le fais parce qu'il est hors de question qu'Eric Zemmour continue" a expliqué Hapsatou Sy dans sa vidéo. Hapsatou Sy - Couture Ball by Langman Events" Closing Fashion week en Présence de Madame A. Laffon © Pierre Perusseau / Bestimage Semi-Exclusif - Hapsatou Sy - Défilé Fahaid Sanober à lhôtel Marignan à Paris, le 17 mars 2018. © C © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Semi-Exclusif - Hapsatou Sy - Défilé Fahaid Sanober à lhôtel Marignan à Paris, le 17 mars 2018. © C © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Hapsatou Sy - Soirée de lancement de la collection "Paris Hilton x Boohoo" à l'hôtel Marois à Paris, © Giancarlo Gorassini/BestImage Hapsatou Sy - Soirée de lancement de la collection "Paris Hilton x Boohoo" à l'hôtel Marois à Paris, © Giancarlo Gorassini/BestImage
19 September 2018

Chasseurs d'appart : le concurrent de Julie Fauroux rend hommage à la jeune femme de 24 ans décédée

Ils se sont rencontrés sur le tournage de Chasseurs d'appart. En 2016, les téléspectateurs découvraient sur M6 David et Julia, deux agents immobiliers qui participent à l'émission de Stéphane Plaza. Une aventure que David Patras, qui va bientôt devenir papa, n'a pas oubliée. Alors, lorsqu'il apprend la mort de Julie Fauroux dans un accident de la route le 8 septembre dernier à seulement 24 ans, l'homme est profondément chamboulé. "Julie était une fille formidable et pétillante. Elle rigolait tout le temps c'est un réel gâchis. Elle va nous manquer, elle nous manque même déjà...", a-t-il déclaré sur Facebook.Julie Fauroux est décédée à la suite d'un accident sur l'A64 dans la région toulousaine, percutée par un poids lourd, rapporte le quotidien La Dépêche. "Elle est morte sur la route en faisant son travail. Elle rentrait de Cazères où elle avait récupéré un mandat. C'est très dur...", a confié au journal son père Patrick. Placé en garde à vue, ce chauffeur poids lourd, qui pourrait être responsable de l'accident qui impliquait trois autres véhicules, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire et une information judiciaire a été ouverte.Les parents de Julie Fauroux, qui allait fêter le 25 octobre prochain ses 25 ans, souhaitent se constituer partie civile et ont mandaté Me Simon Cohen. Julie Fauroux devait rejoindre quelques jours plus tard son père pour travailler avec lui au sein d'une agence Orpi à Toulouse.Stéphane Plaza a réagi à la mort des deux candidats de Chasseurs d'appart sur Instagram : "C'est un moment fort douloureux pour lequel je tiens à offrir tout mon soutien et mon affection aux familles. Nous pensons à vous." Un poids lourd a percuté le véhicule de Julia Fauroux sur l'A64 samedi 8 septembre © Facebook Julia Fauroux David Patras © M6 Julia Fauroux, décédée dans un accident de la route © Facebook Julia Fauroux Julia Fauroux, décédée dans un accident de la route © Facebook Julia Fauroux Ils se sont rencontrés sur le tournage de Chasseurs d'appart. En 2016, les téléspectateurs découvraient sur M6 David et Julia, deux agents immobiliers qui participent à l'émission de Stéphane Plaza. Une aventure que David Patras, qui va bientôt devenir papa, n'a pas oubliée. Alors, lorsqu'il apprend la mort de Julie Fauroux dans un accident de la route le 8 septembre dernier à seulement 24 ans, l'homme est profondément chamboulé. "Julie était une fille formidable et pétillante. Elle rigolait tout le temps c'est un réel gâchis. Elle va nous manquer, elle nous manque même déjà...", a-t-il déclaré sur Facebook.Julie Fauroux est décédée à la suite d'un accident sur l'A64 dans la région toulousaine, percutée par un poids lourd, rapporte le quotidien La Dépêche. "Elle est morte sur la route en faisant son travail. Elle rentrait de Cazères où elle avait récupéré un mandat. C'est très dur...", a confié au journal son père Patrick. Placé en garde à vue, ce chauffeur poids lourd, qui pourrait être responsable de l'accident qui impliquait trois autres véhicules, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire et une information judiciaire a été ouverte.Les parents de Julie Fauroux, qui allait fêter le 25 octobre prochain ses 25 ans, souhaitent se constituer partie civile et ont mandaté Me Simon Cohen. Julie Fauroux devait rejoindre quelques jours plus tard son père pour travailler avec lui au sein d'une agence Orpi à Toulouse.Stéphane Plaza a réagi à la mort des deux candidats de Chasseurs d'appart sur Instagram : "C'est un moment fort douloureux pour lequel je tiens à offrir tout mon soutien et mon affection aux familles. Nous pensons à vous." Un poids lourd a percuté le véhicule de Julia Fauroux sur l'A64 samedi 8 septembre © Facebook Julia Fauroux David Patras © M6 Julia Fauroux, décédée dans un accident de la route © Facebook Julia Fauroux Julia Fauroux, décédée dans un accident de la route © Facebook Julia Fauroux
19 September 2018

Julien Clerc évoque sa douloureuse rupture avec France Gall : "Dans ces moments-là, je peux tout sacrifier"

Huit mois après la disparition de France Gall, Julien Clerc a évoqué dans une interview accordée à Gala la relation passionnelle qu'il a partagée avec la défunte chanteuse dans les années 1970. Julien Clerc avait rencontré France Gall en août 1969, alors qu'il venait tout juste d'obtenir le premier rôle de la comédie musicale Hair.Souffrant de l'ombre que lui faisait Julien Clerc, France Gall l'avait finalement quitté cinq années plus tard, pour partir dans les bras de Michel Berger. Une séparation très douloureuse pour l'interprète de Ma préférence, qui a longtemps pensé à mettre fin à sa carrière artistique en raison de cet échec sentimental : "Ça a été une séparation très très dure pour moi. Dans ces moments-là, je peux avoir envie de tout sacrifier, ma carrière, en surjouant le malheur" a confié celui qui rejoindra prochainement The Voice sur TF1."Je me suis très bien entendu avec mes belles-mères"Dans un documentaire baptisé Nos années Julien Clerc, diffusé le 14 octobre prochain sur France 3, Julien Clerc a partagé de nombreuses anecdotes intimes sur la belle histoire qu'il a vécue avec France Gall : "À la sortie de Hair, France Gall venait me chercher avec sa Porsche. Elle était très connue. Elle avait, comme les autres femmes que j'ai aimées par la suite, un clan familial fort. Je me suis très bien entendu avec mes belles-mères, la maman de France n'a pas fait exception" a confié celui qui est marié depuis 2012 à la scénariste Hélène Grémillon. Julien Clerc en concert au Palais des Sports à Paris le 17 mars 2015. © CVS / Bestimage Exclusif - Nikos Aliagas et France Gall - Enregistrement de l'émission "La Chanson de l'Année, Fête © JUNIOR / BESTIMAGE Julien Clerc en concert au Palais des Sports à Paris le 17 mars 2015. © CVS / Bestimage Julien Clerc et son fils Léonard dans les tribunes des internationaux de tennis de Roland Garros à P © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Julien Clerc lors de la soirée de Gala "Vaincre Le Cancer" organisée au profit de la lutte contre le © Pierre Perusseau / Bestimage Exclusif - Julien Clerc - People au concert de Julien Clerc au palais des sports à Paris le 17 mars © CVS / Bestimage Huit mois après la disparition de France Gall, Julien Clerc a évoqué dans une interview accordée à Gala la relation passionnelle qu'il a partagée avec la défunte chanteuse dans les années 1970. Julien Clerc avait rencontré France Gall en août 1969, alors qu'il venait tout juste d'obtenir le premier rôle de la comédie musicale Hair.Souffrant de l'ombre que lui faisait Julien Clerc, France Gall l'avait finalement quitté cinq années plus tard, pour partir dans les bras de Michel Berger. Une séparation très douloureuse pour l'interprète de Ma préférence, qui a longtemps pensé à mettre fin à sa carrière artistique en raison de cet échec sentimental : "Ça a été une séparation très très dure pour moi. Dans ces moments-là, je peux avoir envie de tout sacrifier, ma carrière, en surjouant le malheur" a confié celui qui rejoindra prochainement The Voice sur TF1."Je me suis très bien entendu avec mes belles-mères"Dans un documentaire baptisé Nos années Julien Clerc, diffusé le 14 octobre prochain sur France 3, Julien Clerc a partagé de nombreuses anecdotes intimes sur la belle histoire qu'il a vécue avec France Gall : "À la sortie de Hair, France Gall venait me chercher avec sa Porsche. Elle était très connue. Elle avait, comme les autres femmes que j'ai aimées par la suite, un clan familial fort. Je me suis très bien entendu avec mes belles-mères, la maman de France n'a pas fait exception" a confié celui qui est marié depuis 2012 à la scénariste Hélène Grémillon. Julien Clerc en concert au Palais des Sports à Paris le 17 mars 2015. © CVS / Bestimage Exclusif - Nikos Aliagas et France Gall - Enregistrement de l'émission "La Chanson de l'Année, Fête © JUNIOR / BESTIMAGE Julien Clerc en concert au Palais des Sports à Paris le 17 mars 2015. © CVS / Bestimage Julien Clerc et son fils Léonard dans les tribunes des internationaux de tennis de Roland Garros à P © JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE Julien Clerc lors de la soirée de Gala "Vaincre Le Cancer" organisée au profit de la lutte contre le © Pierre Perusseau / Bestimage Exclusif - Julien Clerc - People au concert de Julien Clerc au palais des sports à Paris le 17 mars © CVS / Bestimage
19 September 2018

Khloé Kardashian fait porter à sa fille True un bavoir à... 100 euros !

Un bavoir de luxe. Sur son compte Instagram, Khloé Kardashian a partagé une adorable photo d'elle, tenant sa fille True dans les bras. "My Sweet little Mama", a-t-elle écrit en légende de ce cliché, où la petite fille regarde droit vers l'objectif, habillée d'un body et d'un petit bavoir rose autour du cou. Et ce dernier est une pièce de luxe, puisqu'il s'agit d'après le Daily Mail d'un bavoir de la marque Gucci, vendu au prix de... 120 dollars, soit un peu plus de 100 euros ! On espère qu'à ce prix là, True Thompson ne le salira pas trop...Il faut dire que chez les Kardashian-Jenner, le goût du luxe se cultive tôt. En effet, il se trouve que Kylie Jenner a déjà décidé quel premier sac elle offrirait à sa fille Stormi lorsque celle-ci aura l'âge d'en porter. "Celui-ci est sûrement celui que je vais laisser Stormi porter lorsqu'elle dira, 'Maman je veux avoir un sac à main'. Donc ce sera probablement son premier sac à main", expliquait-elle dans une vidéo en août dernier, en montrant un petit modèle du célèbre sac Birkin de la marque Hermès. Un modèle réduit rose flashy qui a été offert à Kylie Jenner par sa grande soeur, Kourtney. Et en l'offrant à sa fille dans quelques années, la petite soeur de Kendall Jenner pourra alléger son impressionnant dressing de sacs à main.Diaporama réalisé par Sandric Vasseur. Khloé Kardashian et sa fille True © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN True la fille de Khloé Kardashian © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN Khloé Kardashian et sa fille True © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN True la fille de Khloé Kardashian © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN True la fille de Khloé Kardashian © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN True la fille de Khloé Kardashian © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN True la fille de Khloé Kardashian © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN True la fille de Khloé Kardashian © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN Un bavoir de luxe. Sur son compte Instagram, Khloé Kardashian a partagé une adorable photo d'elle, tenant sa fille True dans les bras. "My Sweet little Mama", a-t-elle écrit en légende de ce cliché, où la petite fille regarde droit vers l'objectif, habillée d'un body et d'un petit bavoir rose autour du cou. Et ce dernier est une pièce de luxe, puisqu'il s'agit d'après le Daily Mail d'un bavoir de la marque Gucci, vendu au prix de... 120 dollars, soit un peu plus de 100 euros ! On espère qu'à ce prix là, True Thompson ne le salira pas trop...Il faut dire que chez les Kardashian-Jenner, le goût du luxe se cultive tôt. En effet, il se trouve que Kylie Jenner a déjà décidé quel premier sac elle offrirait à sa fille Stormi lorsque celle-ci aura l'âge d'en porter. "Celui-ci est sûrement celui que je vais laisser Stormi porter lorsqu'elle dira, 'Maman je veux avoir un sac à main'. Donc ce sera probablement son premier sac à main", expliquait-elle dans une vidéo en août dernier, en montrant un petit modèle du célèbre sac Birkin de la marque Hermès. Un modèle réduit rose flashy qui a été offert à Kylie Jenner par sa grande soeur, Kourtney. Et en l'offrant à sa fille dans quelques années, la petite soeur de Kendall Jenner pourra alléger son impressionnant dressing de sacs à main.Diaporama réalisé par Sandric Vasseur. Khloé Kardashian et sa fille True © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN True la fille de Khloé Kardashian © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN Khloé Kardashian et sa fille True © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN True la fille de Khloé Kardashian © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN True la fille de Khloé Kardashian © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN True la fille de Khloé Kardashian © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN True la fille de Khloé Kardashian © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN True la fille de Khloé Kardashian © INSTAGRAM KHLOEKARDASHIAN
19 September 2018

Alain Delon a subi une opération de la hanche dans le plus grand secret cet été

Alain Delon sait faire preuve de discrétion. C'est dans le plus secret que l'acteur a subi au milieu de l'été une opération de la hanche dans un établissement privé, rapportent nos confrères d'Ici Paris ce mercredi 19 septembre. En mars 2018, Alain Delon a commencé à se plaindre de fortes douleurs au dos et à la jambe. Une intervention chirurgicale aurait alors été programmée après que le foyer infectieux qui s'était développé lors de son opération dentaire quelques mois plus tôt ait été soigné.Après son opération, Alain Delon se serait "discrètement éclipsé afin de faire sa rééducation dans une clinique suisse", assurent nos confrères. Un silence tel que les proches de l'acteur assurent notamment que ses enfants, Anthony, Anouchka et Alain-Fabien ne savent pas où se trouve leur père actuellement. Nos confrères d'Ici Paris pensent cependant que l'acteur s'est isolé dans sa propriété de Douchy, dans le Loiret.Une opération de l'artère fémorale il y a un anOpéré il y a un an de l'artère fémorale, Alain Delon était revenu en forme et avait donné des nouvelles rassurantes, mettant fin aux inquiétudes de ses fans. "Je vais très bien", avait-il confié au Parisien se réjouissant pas ailleurs que sa fille ait pris la parole dans le même journal quelques heures plus tôt. En effet, certains avaient associé l'hospitalisation de l'acteur au chagrin qu'il éprouvait depuis la disparition de Mireille Darc : "Bien sûr qu'il est très affecté par le décès de Mireille Darc, mais son hospitalisation n'a rien à voir avec cela. Il faut arrêter d'enterrer les gens, c'est insupportable ! Mon père n'a rien de grave !", avait-elle expliqué. Alain Delon, invité de l'émission télé "Che tempo che fa" à Milan en Italie le 25 mars 2018. © SGP / BESTIMAGE Alain Delon, invité de l'émission télé "Che tempo che fa" à Milan en Italie le 25 mars 2018. © SGP / BESTIMAGE Anthony Delon et Alain Delon - Sorties des obsèques de Mireille Darc en l'église Saint-Sulpice à Par © Agence / Bestimage Alain Delon, invité de l'émission télé "Che tempo che fa" à Milan en Italie le 25 mars 2018. © SGP / BESTIMAGE Alain Delon sait faire preuve de discrétion. C'est dans le plus secret que l'acteur a subi au milieu de l'été une opération de la hanche dans un établissement privé, rapportent nos confrères d'Ici Paris ce mercredi 19 septembre. En mars 2018, Alain Delon a commencé à se plaindre de fortes douleurs au dos et à la jambe. Une intervention chirurgicale aurait alors été programmée après que le foyer infectieux qui s'était développé lors de son opération dentaire quelques mois plus tôt ait été soigné.Après son opération, Alain Delon se serait "discrètement éclipsé afin de faire sa rééducation dans une clinique suisse", assurent nos confrères. Un silence tel que les proches de l'acteur assurent notamment que ses enfants, Anthony, Anouchka et Alain-Fabien ne savent pas où se trouve leur père actuellement. Nos confrères d'Ici Paris pensent cependant que l'acteur s'est isolé dans sa propriété de Douchy, dans le Loiret.Une opération de l'artère fémorale il y a un anOpéré il y a un an de l'artère fémorale, Alain Delon était revenu en forme et avait donné des nouvelles rassurantes, mettant fin aux inquiétudes de ses fans. "Je vais très bien", avait-il confié au Parisien se réjouissant pas ailleurs que sa fille ait pris la parole dans le même journal quelques heures plus tôt. En effet, certains avaient associé l'hospitalisation de l'acteur au chagrin qu'il éprouvait depuis la disparition de Mireille Darc : "Bien sûr qu'il est très affecté par le décès de Mireille Darc, mais son hospitalisation n'a rien à voir avec cela. Il faut arrêter d'enterrer les gens, c'est insupportable ! Mon père n'a rien de grave !", avait-elle expliqué. Alain Delon, invité de l'émission télé "Che tempo che fa" à Milan en Italie le 25 mars 2018. © SGP / BESTIMAGE Alain Delon, invité de l'émission télé "Che tempo che fa" à Milan en Italie le 25 mars 2018. © SGP / BESTIMAGE Anthony Delon et Alain Delon - Sorties des obsèques de Mireille Darc en l'église Saint-Sulpice à Par © Agence / Bestimage Alain Delon, invité de l'émission télé "Che tempo che fa" à Milan en Italie le 25 mars 2018. © SGP / BESTIMAGE
19 September 2018

La réaction de Meghan Markle lorsqu'elle a découvert pour la première fois sa robe de mariée

Les dessous de la robe de mariée de Meghan Markle sont bien gardés. Le 19 mai dernier, le monde entier découvrait le souffle coupé l'actrice arriver au château de Windsor dans sa longue tenue blanche, la tête réfugiée sous son voile en dentelle. Une robe qui a impressionné Meghan Markle elle-même, comme en témoignent les images extraites du documentaire "Queen of the world" de ITV.La veille du grand jour, la duchesse de Sussex découvre la création Givenchy signée Clare Waight Keller, des étoiles dans les yeux. Car le travail est titanesque : sur son voile sont brodées 53 fleurs qui représentent les pays membres du Commonwealth. "Cinquante-trois pays, oh mon dieu ! Cela va nous occuper", lance Meghan Markle, intimidée, avec un sourire.Pour arriver à un tel résultat, dont le prix est estimé à 345 000 euros, Meghan Markle et Clare Waight Keller ont longuement échangé. La créatrice de la maison Givenchy a rencontré Meghan Markle l'année dernière. "Je pense qu'elle admirait le fait que je sois une femme." C'est elle qui lui a proposé d'inclure le Commonwealth. "Elle a adoré l'idée", explique la styliste, qui ajoute qu'elle a apprécié le classicisme de Givenchy.Et le prince Harry, le marié, a lui aussi conquis. "Il est venu directement me voir et m'a dit 'mon dieu, merci beaucoup, elle est magnifique !'", raconte Claire Wraight Keller. Extrait du documentaire "Queen of the world" sur la famille royale © ITV Extrait du documentaire "Queen of the world" sur la famille royale © ITV Extrait du documentaire "Queen of the world" sur la famille royale © ITV Extrait du documentaire "Queen of the world" sur la famille royale © ITV Extrait du documentaire "Queen of the world" sur la famille royale © ITV Extrait du documentaire "Queen of the world" sur la famille royale © ITV Théma - Givenchy habille les mariées royales - Le prince Harry et Meghan Markle, duchesse de Sussex © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, en calèche au château de Windsor après la cérémonie de leur maria © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle, duchesse de Sussex - Cérémonie de mariage du prince Harry et de Me © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex et Le prince Charles, prince de Galles - Cérémonie de mariage du p © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex - Cérémonie de mariage du prince Harry et de Meghan Markle en la c © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, arrive à la chapelle St. George au château de Windsor - Cérémonie © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, arrive à la chapelle St. George au château de Windsor - Cérémonie © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, en calèche à la sortie du chât © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, en calèche à la sortie du chât © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, en calèche à la sortie du chât © Agence / Bestimage Théma - Givenchy habille les mariées royales - Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duc © AGENCE / BESTIMAGE Les dessous de la robe de mariée de Meghan Markle sont bien gardés. Le 19 mai dernier, le monde entier découvrait le souffle coupé l'actrice arriver au château de Windsor dans sa longue tenue blanche, la tête réfugiée sous son voile en dentelle. Une robe qui a impressionné Meghan Markle elle-même, comme en témoignent les images extraites du documentaire "Queen of the world" de ITV.La veille du grand jour, la duchesse de Sussex découvre la création Givenchy signée Clare Waight Keller, des étoiles dans les yeux. Car le travail est titanesque : sur son voile sont brodées 53 fleurs qui représentent les pays membres du Commonwealth. "Cinquante-trois pays, oh mon dieu ! Cela va nous occuper", lance Meghan Markle, intimidée, avec un sourire.Pour arriver à un tel résultat, dont le prix est estimé à 345 000 euros, Meghan Markle et Clare Waight Keller ont longuement échangé. La créatrice de la maison Givenchy a rencontré Meghan Markle l'année dernière. "Je pense qu'elle admirait le fait que je sois une femme." C'est elle qui lui a proposé d'inclure le Commonwealth. "Elle a adoré l'idée", explique la styliste, qui ajoute qu'elle a apprécié le classicisme de Givenchy.Et le prince Harry, le marié, a lui aussi conquis. "Il est venu directement me voir et m'a dit 'mon dieu, merci beaucoup, elle est magnifique !'", raconte Claire Wraight Keller. Extrait du documentaire "Queen of the world" sur la famille royale © ITV Extrait du documentaire "Queen of the world" sur la famille royale © ITV Extrait du documentaire "Queen of the world" sur la famille royale © ITV Extrait du documentaire "Queen of the world" sur la famille royale © ITV Extrait du documentaire "Queen of the world" sur la famille royale © ITV Extrait du documentaire "Queen of the world" sur la famille royale © ITV Théma - Givenchy habille les mariées royales - Le prince Harry et Meghan Markle, duchesse de Sussex © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, en calèche au château de Windsor après la cérémonie de leur maria © Agence / Bestimage Le prince Harry et Meghan Markle, duchesse de Sussex - Cérémonie de mariage du prince Harry et de Me © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex et Le prince Charles, prince de Galles - Cérémonie de mariage du p © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex - Cérémonie de mariage du prince Harry et de Meghan Markle en la c © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, arrive à la chapelle St. George au château de Windsor - Cérémonie © Agence / Bestimage Meghan Markle, duchesse de Sussex, arrive à la chapelle St. George au château de Windsor - Cérémonie © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, à la sortie de chapelle St. Ge © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, en calèche à la sortie du chât © Agence / Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, en calèche à la sortie du chât © Backgrid UK/ Bestimage Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, en calèche à la sortie du chât © Agence / Bestimage Théma - Givenchy habille les mariées royales - Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duc © AGENCE / BESTIMAGE
19 September 2018

PHOTOS. Le prince Albert II a reçu un joli cadeau d'Antoine Griezmann sous les yeux de Stéphanie de Monaco

Le prince Albert II a pu libérer son agenda très rempli pour ne pas rater le premier match européen de la saison de l'AS Monaco. Le mari de la princesse Charlène était donc présent dans les loges présidentielles du stade Louis II ce mardi 18 septembre pour assister au choc de la première journée de la Ligue des champions entre l'ASM et l'Atlético de Madrid d'Antoine Griezmann. Pour soutenir son équipe favorite, le prince Albert était accompagné de sa petite sœur, la princesse Stéphanie, vêtue d'un élégant chemisier blanc. Son fils ainé, Louis Ducruet, qui a laissé à la maison son nouveau chiot, a encouragé en vain les coéquipiers de Falcao.Pour cette première sortie sur la scène européenne, le prince Albert, Stéphanie de Monaco et Louis Ducruet ont assisté à une logique défaite de l'AS Monaco face à un cador du championnat d'Espagne (2-1). Ils ont applaudi l'ouverture du score de Grandsir mais ils ont été vite refroidis par les deux buts madrilènes en première période. A la fin du match, le trio de supporters du Rocher a tout de même applaudi la performance de ses joueurs.Pour atténuer sa déception, le prince Albert n'est pas reparti les mains vides. Il a reçu le maillot d'Antoine Griezmann, auteur d'une passe décisive, à la fin du match et il a remercié de la main la star des Bleus après avoir exhibé son numéro 7. Ce n'est pas la première fois que le père des jumeaux Jacques et Gabriella reçoit un cadeau de la part d'un sportif. Lors du dernier Grand Prix de F1 de Monaco en mai dernier, le pilote monégasque Charles Leclerc lui avait offert son casque. Le prince Albert II de Monaco - Match de football entre l'AS Monaco et l'Atlético de Madrid lors de © LIONEL URMAN / BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco - Match de football entre l'AS Mon © LIONEL URMAN / BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco - Match de football entre l'AS Mon © LIONEL URMAN / BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco, la princesse Stéphanie de Monaco et Louis Ducruet à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco, la princesse Stéphanie de Monaco et Louis Ducruet à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco, la princesse Stéphanie de Monaco , Louis Ducruet et Pierre Casiraghi à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco, la princesse Stéphanie de Monaco et Louis Ducruet à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE La princesse Stéphanie de Monaco et Louis Ducruet à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco, la princesse Stéphanie de Monaco et Louis Ducruet à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II a pu libérer son agenda très rempli pour ne pas rater le premier match européen de la saison de l'AS Monaco. Le mari de la princesse Charlène était donc présent dans les loges présidentielles du stade Louis II ce mardi 18 septembre pour assister au choc de la première journée de la Ligue des champions entre l'ASM et l'Atlético de Madrid d'Antoine Griezmann. Pour soutenir son équipe favorite, le prince Albert était accompagné de sa petite sœur, la princesse Stéphanie, vêtue d'un élégant chemisier blanc. Son fils ainé, Louis Ducruet, qui a laissé à la maison son nouveau chiot, a encouragé en vain les coéquipiers de Falcao.Pour cette première sortie sur la scène européenne, le prince Albert, Stéphanie de Monaco et Louis Ducruet ont assisté à une logique défaite de l'AS Monaco face à un cador du championnat d'Espagne (2-1). Ils ont applaudi l'ouverture du score de Grandsir mais ils ont été vite refroidis par les deux buts madrilènes en première période. A la fin du match, le trio de supporters du Rocher a tout de même applaudi la performance de ses joueurs.Pour atténuer sa déception, le prince Albert n'est pas reparti les mains vides. Il a reçu le maillot d'Antoine Griezmann, auteur d'une passe décisive, à la fin du match et il a remercié de la main la star des Bleus après avoir exhibé son numéro 7. Ce n'est pas la première fois que le père des jumeaux Jacques et Gabriella reçoit un cadeau de la part d'un sportif. Lors du dernier Grand Prix de F1 de Monaco en mai dernier, le pilote monégasque Charles Leclerc lui avait offert son casque. Le prince Albert II de Monaco - Match de football entre l'AS Monaco et l'Atlético de Madrid lors de © LIONEL URMAN / BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco - Match de football entre l'AS Mon © LIONEL URMAN / BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco - Match de football entre l'AS Mon © LIONEL URMAN / BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco, la princesse Stéphanie de Monaco et Louis Ducruet à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco, la princesse Stéphanie de Monaco et Louis Ducruet à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco, la princesse Stéphanie de Monaco , Louis Ducruet et Pierre Casiraghi à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco, la princesse Stéphanie de Monaco et Louis Ducruet à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE La princesse Stéphanie de Monaco et Louis Ducruet à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco, la princesse Stéphanie de Monaco et Louis Ducruet à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE Le prince Albert II de Monaco et la princesse Stéphanie de Monaco à Monaco le 18 septembre 2018 © BESTIMAGE
19 September 2018

"Le conducteur du bus s'est-il assoupi ?" : nouveau rebondissement concernant l'accident de Jenifer

Une affaire renvoyée devant la justice. Le 6 mars 2017, la chanteuse Jenifer revenait d'un concert à Bruxelles lorsque le minibus dans lequel elle se trouvait, a percuté une autre voiture qui circulait sur l'A1. Si la chanteuse s'en est sortie avec seulement quelques blessures superficielles, deux personnes ont perdu la vie dans cet accident. Présentée en janvier dernier, l'affaire avait été renvoyée à la demande des avocats à cause de certaines zones d'ombre qui subsistaient sur les faits. L'audience doit se tenir ce mercredi 19 septembre au tribunal correctionnel de Senlis, dans l'Oise, comme le rapporte Le Courrier Picard."Il a été dit que la C2 avait un pneu crevé. Mais il semblerait qu'au final ce pneu ne l'était pas, avait souligné Maître Cheron à l'issue de la première audience, comme le rapporte Le Courrier Picard. Le peu d'enquête qui a été réalisée l'a été à charge pour les occupants de la Citröen alors que c'est le van qui les a percuté à l'arrière", rappelait l'avocat. "La C2 avait été doublée bien avant par huit camions. Et le conducteur du van arrive et ne le voit pas ? Nous sommes en pleine ligne droite, il n'y a pas d'arbres, la circulation est fluide, l'endroit est parfaitement éclairé... Le conducteur s'est-il assoupi ou bien a-t-il eu un moment d'inattention ?", demande alors Maître Cheron. Mis en cause pour homicide involontaire, le conducteur du van, Lionel Saurel, et celui de la Citröen C2, Malik Dabo, devront faire la lumière sur les faits lors de cette audition. Jenifer Bartoli lors de l'avant-première du film "Faut pas lui dire" à lUGC Ciné Cité Bercy à Paris © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Jenifer Bartoli lors de l'avant-première du film "Faut pas lui dire" à lUGC Ciné Cité Bercy à Paris © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Info - Le tueur présumé de loncle de Jenifer Bartoli arrêté - Jenifer Bartoli - Avant-première du f © CYRIL MOREAU / BESTIMAGE Jenifer Bartoli - Avant-première du film "Tous en scène" au Grand Rex à Paris. Le 14 janvier 2017 © © CYRIL MOREAU / BESTIMAGE Une affaire renvoyée devant la justice. Le 6 mars 2017, la chanteuse Jenifer revenait d'un concert à Bruxelles lorsque le minibus dans lequel elle se trouvait, a percuté une autre voiture qui circulait sur l'A1. Si la chanteuse s'en est sortie avec seulement quelques blessures superficielles, deux personnes ont perdu la vie dans cet accident. Présentée en janvier dernier, l'affaire avait été renvoyée à la demande des avocats à cause de certaines zones d'ombre qui subsistaient sur les faits. L'audience doit se tenir ce mercredi 19 septembre au tribunal correctionnel de Senlis, dans l'Oise, comme le rapporte Le Courrier Picard."Il a été dit que la C2 avait un pneu crevé. Mais il semblerait qu'au final ce pneu ne l'était pas, avait souligné Maître Cheron à l'issue de la première audience, comme le rapporte Le Courrier Picard. Le peu d'enquête qui a été réalisée l'a été à charge pour les occupants de la Citröen alors que c'est le van qui les a percuté à l'arrière", rappelait l'avocat. "La C2 avait été doublée bien avant par huit camions. Et le conducteur du van arrive et ne le voit pas ? Nous sommes en pleine ligne droite, il n'y a pas d'arbres, la circulation est fluide, l'endroit est parfaitement éclairé... Le conducteur s'est-il assoupi ou bien a-t-il eu un moment d'inattention ?", demande alors Maître Cheron. Mis en cause pour homicide involontaire, le conducteur du van, Lionel Saurel, et celui de la Citröen C2, Malik Dabo, devront faire la lumière sur les faits lors de cette audition. Jenifer Bartoli lors de l'avant-première du film "Faut pas lui dire" à lUGC Ciné Cité Bercy à Paris © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Jenifer Bartoli lors de l'avant-première du film "Faut pas lui dire" à lUGC Ciné Cité Bercy à Paris © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Info - Le tueur présumé de loncle de Jenifer Bartoli arrêté - Jenifer Bartoli - Avant-première du f © CYRIL MOREAU / BESTIMAGE Jenifer Bartoli - Avant-première du film "Tous en scène" au Grand Rex à Paris. Le 14 janvier 2017 © © CYRIL MOREAU / BESTIMAGE
19 September 2018

Julien Clerc : quand sa femme Hélène est tombée enceinte, le chanteur "a eu peur"

"Il est fait pour être père". Dans une interview croisée accordée à nos confrères de Gala, en kiosque ce mercredi 19 septembre, Julien Clerc et son épouse Hélène sont revenus sur la paternité du chanteur, mais aussi la naissance de leur fils Leonard, en 2008. Et qui l'a quelque peu inquiété au début. "Il a fait 'fou' peut-être lorsqu'on a appris que j'étais enceinte, parce que là, Julien a eu peur je pense", explique Hélène Grémillon. Déjà papa de quatre enfant, Angèle (la fille de Miou-Miou qu'il a adopté en 1992, NDLR), Jeanne, Vanille et Barnabé, Julien Clerc ne s'attendait pas à cette nouvelle paternité à soixante ans."Il a eu peur de l'effet [...]. Lui qui a toujours excellé avec la paternité [...], c'est un père merveilleux, concède Hélène Grémillon. Et donc quand il a vu qu'un nouvel individu allait arriver, il a dit : "Je suis vieux pour être père. Quand je vais aller le chercher à l'école, les gens vont dire 'c'est ton grand-père. [...] il avait peur de ça", conclut-elle. Et pour cause, Julien Clerc a un principe auquel il ne démord pas : "J'ai une obsession, c'est d'accompagner mes enfants jusqu'à l'âge de vingt ans", explique le chanteur à Gala. Il a alors appelé Jacques Séguéla, devenu papa à soixante ans de jumelles, pour lui demander ce qu'il devait faire. "Evidemment, je savais que je lui dirai oui, mais pour la forme, je me suis dis : réfléchis bien. Il ne s'agit pas de rendre les gens malheureux", conclut Julien Clerc. Julien Clerc et sa femme Helene Gremillon arrivent a la premiere de 'Arretez moi' a Paris le 6 Fevri © VEEREN / BESTIMAGE Julien Clerc et sa femme Hélène Grémillon - Avant-première du film "Elle l'adore" au cinéma UGC Norm © VEEREN / BESTIMAGE Julien Clerc et sa femme Hélène Grémillon - Avant-première du film "Elle l'adore" au cinéma UGC Norm © VEEREN / BESTIMAGE Julien Clerc et sa femme Hélène Grémillon lors de la soirée de Gala "Vaincre Le Cancer" organisée au © Pierre Perusseau / Bestimage Julien Clerc et sa femme Hélène Grémillon lors de la soirée de Gala "Vaincre Le Cancer" organisée au © Pierre Perusseau / Bestimage Julien Clerc et sa femme Hélène Grémillon lors de la soirée de Gala "Vaincre Le Cancer" organisée au © Pierre Perusseau / Bestimage "Il est fait pour être père". Dans une interview croisée accordée à nos confrères de Gala, en kiosque ce mercredi 19 septembre, Julien Clerc et son épouse Hélène sont revenus sur la paternité du chanteur, mais aussi la naissance de leur fils Leonard, en 2008. Et qui l'a quelque peu inquiété au début. "Il a fait 'fou' peut-être lorsqu'on a appris que j'étais enceinte, parce que là, Julien a eu peur je pense", explique Hélène Grémillon. Déjà papa de quatre enfant, Angèle (la fille de Miou-Miou qu'il a adopté en 1992, NDLR), Jeanne, Vanille et Barnabé, Julien Clerc ne s'attendait pas à cette nouvelle paternité à soixante ans."Il a eu peur de l'effet [...]. Lui qui a toujours excellé avec la paternité [...], c'est un père merveilleux, concède Hélène Grémillon. Et donc quand il a vu qu'un nouvel individu allait arriver, il a dit : "Je suis vieux pour être père. Quand je vais aller le chercher à l'école, les gens vont dire 'c'est ton grand-père. [...] il avait peur de ça", conclut-elle. Et pour cause, Julien Clerc a un principe auquel il ne démord pas : "J'ai une obsession, c'est d'accompagner mes enfants jusqu'à l'âge de vingt ans", explique le chanteur à Gala. Il a alors appelé Jacques Séguéla, devenu papa à soixante ans de jumelles, pour lui demander ce qu'il devait faire. "Evidemment, je savais que je lui dirai oui, mais pour la forme, je me suis dis : réfléchis bien. Il ne s'agit pas de rendre les gens malheureux", conclut Julien Clerc. Julien Clerc et sa femme Helene Gremillon arrivent a la premiere de 'Arretez moi' a Paris le 6 Fevri © VEEREN / BESTIMAGE Julien Clerc et sa femme Hélène Grémillon - Avant-première du film "Elle l'adore" au cinéma UGC Norm © VEEREN / BESTIMAGE Julien Clerc et sa femme Hélène Grémillon - Avant-première du film "Elle l'adore" au cinéma UGC Norm © VEEREN / BESTIMAGE Julien Clerc et sa femme Hélène Grémillon lors de la soirée de Gala "Vaincre Le Cancer" organisée au © Pierre Perusseau / Bestimage Julien Clerc et sa femme Hélène Grémillon lors de la soirée de Gala "Vaincre Le Cancer" organisée au © Pierre Perusseau / Bestimage Julien Clerc et sa femme Hélène Grémillon lors de la soirée de Gala "Vaincre Le Cancer" organisée au © Pierre Perusseau / Bestimage
19 September 2018

Blanche Gardin : hôpital psychiatrique, perte de son petit-ami, mort de son père… Les drames de sa vie

Récente quadragénaire, Blanche Gardin est LA comique du moment. Ce lundi 28 mai, elle a une nouvelle fois fait mourir de rire le public de la trentième cérémonie des Molière lors de laquelle elle a notamment remporté le Molière de l'humour. Mais l'humoriste révélée par le Jamel Comedy Club et passée par la série de Canal +, Working Girls, a connu une première vie beaucoup plus chaotique.Son adolescence a notamment été très compliquée. Blanche Gardin est alors une mauvaise élève "fumeuse de shit" comme elle le confiait dans un portrait qui lui était consacré en février 2017 dans L'Obs. À 17 ans, la jeune femme fugue de chez ses parents : "Avec une copine, on s'était dit, viens, on va suicider". Finalement, avec son amie, Blanche traverse l'Europe pendant neuf mois. À Naples, en Italie, elle tombe dans une bande "de punks à chien sous LSD" et fait la manche.Finalement, après la mort par overdose de son petit-ami, elle rentre à Paris, chez ses parents. Après avoir passé le BAC, elle entame des études en sociologie. Quelques années plus tard, alors qu'elle est âgée de 25 ans et qu'elle s'est rapprochée de son père, ce dernier meurt d'un cancer. "J'étais dévastée par ce deuil, je traînais ma carcasse dans un métier pour lequel je n'avais pas le moindre talent", raconte dans L'Obs celle qui était à l'époque éducatrice spécialisée.Sa vie amoureuse n'a pas non plus était des plus réjouissantes. Après la mort de son petit-ami lors de son road trip en Europe, elle tombe amoureuse de deux hommes. Cette histoire dure dix ans. Puis une nouvelle relation de cinq ans la détruit totalement. "Je l'ai quitté, mais je suis sortie exsangue de cette relation. L'idée de me coltiner la solitude, c'était comme le ciel qui me tombait sur la tête", raconte-t-elle. Elle fait alors un passage en hôpital psychiatrique. C'est un médecin et l'écriture de spectacles qui lui permettent de s'en sortir et de devenir l'humoriste à succès qu'elle est aujourd'hui. 30EME NUIT DES MOLIERES / LE PALMARES © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE 30EME NUIT DES MOLIERES / LE PALMARES © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Blanche Gardin - Avant-première du film "Problemos" au cinéma UGC Ciné Cité les Halles à Paris, Fran © CVS / Bestimage Blanche Gardin - 43ème cérémonie des Cesar à la salle Pleyel à Paris, le 2 mars 2018. © Dominique Ja © BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE Récente quadragénaire, Blanche Gardin est LA comique du moment. Ce lundi 28 mai, elle a une nouvelle fois fait mourir de rire le public de la trentième cérémonie des Molière lors de laquelle elle a notamment remporté le Molière de l'humour. Mais l'humoriste révélée par le Jamel Comedy Club et passée par la série de Canal +, Working Girls, a connu une première vie beaucoup plus chaotique.Son adolescence a notamment été très compliquée. Blanche Gardin est alors une mauvaise élève "fumeuse de shit" comme elle le confiait dans un portrait qui lui était consacré en février 2017 dans L'Obs. À 17 ans, la jeune femme fugue de chez ses parents : "Avec une copine, on s'était dit, viens, on va suicider". Finalement, avec son amie, Blanche traverse l'Europe pendant neuf mois. À Naples, en Italie, elle tombe dans une bande "de punks à chien sous LSD" et fait la manche.Finalement, après la mort par overdose de son petit-ami, elle rentre à Paris, chez ses parents. Après avoir passé le BAC, elle entame des études en sociologie. Quelques années plus tard, alors qu'elle est âgée de 25 ans et qu'elle s'est rapprochée de son père, ce dernier meurt d'un cancer. "J'étais dévastée par ce deuil, je traînais ma carcasse dans un métier pour lequel je n'avais pas le moindre talent", raconte dans L'Obs celle qui était à l'époque éducatrice spécialisée.Sa vie amoureuse n'a pas non plus était des plus réjouissantes. Après la mort de son petit-ami lors de son road trip en Europe, elle tombe amoureuse de deux hommes. Cette histoire dure dix ans. Puis une nouvelle relation de cinq ans la détruit totalement. "Je l'ai quitté, mais je suis sortie exsangue de cette relation. L'idée de me coltiner la solitude, c'était comme le ciel qui me tombait sur la tête", raconte-t-elle. Elle fait alors un passage en hôpital psychiatrique. C'est un médecin et l'écriture de spectacles qui lui permettent de s'en sortir et de devenir l'humoriste à succès qu'elle est aujourd'hui. 30EME NUIT DES MOLIERES / LE PALMARES © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE 30EME NUIT DES MOLIERES / LE PALMARES © PASCAL BARIL / TELE STAR - MONDADORI FRANCE Blanche Gardin - Avant-première du film "Problemos" au cinéma UGC Ciné Cité les Halles à Paris, Fran © CVS / Bestimage Blanche Gardin - 43ème cérémonie des Cesar à la salle Pleyel à Paris, le 2 mars 2018. © Dominique Ja © BORDE-JACOVIDES / BESTIMAGE
19 September 2018

PHOTOS. Quand Justin Bieber joue une sérénade à Hailey Baldwin devant Buckingham Palace

Justin Bieber est prêt à tout pour conquérir le cœur de Hailey Baldwin ! Le couple était ce mardi 18 septembre de passage à Londres, en Angleterre. Leur programme ? Grimper dans le London Eye, qui offre une vue imprenable sur le capitale londonienne. Et comme tout le monde, les deux stars ont fait la queue ! Une fois en l'air, ils ont échangé un tendre baiser qui n'a pas échappé à l'objectif des photographes.Après leur envol dans les airs, le couple s'est posté près d'une des fontaines de la place jouxtant Buckingham Palace, résidence de la reine Elizabeth II. Là, Justin Bieber s'est assis et s'est emparé d'une guitare pour entonner une chanson en acoustique. Des images qui rappellent le temps de son enfance, lorsque le petit garçon chantait avec sa guitare sur les marches de l'Avon Theater à Stratford, au Canada, ville où il a grandi avec sa mère Pattie Mallette.De quoi faire sourire sa fiancée... Hailey Baldwin semblait émue et conquise par la performance de l'élu de son coeur. Les passants, interpellés, ont formé une foule autour de Justin Bieber, filmant le jeune chanteur de 24 ans. De quoi consoler ceux qui espéraient croiser la reine ! View this post on Instagram Video di @justinbieber avvistato con @haileybaldwin in Inghilterra [ queste foto non appartengono a noi, tutti i diritti d'autore e i credit vanno al PROPRIETARIO ]#justinbieber (18/09) - @justinbieber spotted out with @haileybaldwinin in Inghilterra [ these photos do not belong to us, all copyrights and credits go to the OWNE ] #justinbieber (18/09) A post shared by Justin Bieber Italia Crew (@jbitalycrew) on Sep 18, 2018 at 11:51am PDT View this post on Instagram Justin Bieber singing in front of Buckingham Palace today! #shook #lucky #justinbieber #streetconcert A post shared by @ michael_kmlg on Sep 18, 2018 at 11:48am PDT Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber et sa fiancée Hailey Baldwin se baladent en touriste dans la rue à Londres le 18 septe © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber et sa fiancée Hailey Baldwin se baladent en touriste dans la rue à Londres le 18 septe © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber et sa fiancée Hailey Baldwin s'embrassent dans la file d'attente de la grande roue de © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber et sa fiancée Hailey Baldwin s'embrassent dans la file d'attente de la grande roue de © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber est prêt à tout pour conquérir le cœur de Hailey Baldwin ! Le couple était ce mardi 18 septembre de passage à Londres, en Angleterre. Leur programme ? Grimper dans le London Eye, qui offre une vue imprenable sur le capitale londonienne. Et comme tout le monde, les deux stars ont fait la queue ! Une fois en l'air, ils ont échangé un tendre baiser qui n'a pas échappé à l'objectif des photographes.Après leur envol dans les airs, le couple s'est posté près d'une des fontaines de la place jouxtant Buckingham Palace, résidence de la reine Elizabeth II. Là, Justin Bieber s'est assis et s'est emparé d'une guitare pour entonner une chanson en acoustique. Des images qui rappellent le temps de son enfance, lorsque le petit garçon chantait avec sa guitare sur les marches de l'Avon Theater à Stratford, au Canada, ville où il a grandi avec sa mère Pattie Mallette.De quoi faire sourire sa fiancée... Hailey Baldwin semblait émue et conquise par la performance de l'élu de son coeur. Les passants, interpellés, ont formé une foule autour de Justin Bieber, filmant le jeune chanteur de 24 ans. De quoi consoler ceux qui espéraient croiser la reine ! View this post on Instagram Video di @justinbieber avvistato con @haileybaldwin in Inghilterra [ queste foto non appartengono a noi, tutti i diritti d'autore e i credit vanno al PROPRIETARIO ]#justinbieber (18/09) - @justinbieber spotted out with @haileybaldwinin in Inghilterra [ these photos do not belong to us, all copyrights and credits go to the OWNE ] #justinbieber (18/09) A post shared by Justin Bieber Italia Crew (@jbitalycrew) on Sep 18, 2018 at 11:51am PDT View this post on Instagram Justin Bieber singing in front of Buckingham Palace today! #shook #lucky #justinbieber #streetconcert A post shared by @ michael_kmlg on Sep 18, 2018 at 11:48am PDT Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber et sa fiancée Hailey Baldwin se baladent en touriste dans la rue à Londres le 18 septe © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber et sa fiancée Hailey Baldwin se baladent en touriste dans la rue à Londres le 18 septe © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber et sa fiancée Hailey Baldwin s'embrassent dans la file d'attente de la grande roue de © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber joue une sérénade à la guitare à sa fiancée Hailey Baldwin assis sur une fontaine deva © Backgrid UK/ Bestimage Justin Bieber et sa fiancée Hailey Baldwin s'embrassent dans la file d'attente de la grande roue de © Backgrid UK/ Bestimage
19 September 2018

Véritable élan de solidarité dans le RER B pour venir en aide à un adolescent de 14 ans, frappé pour un portable

C'est un véritable élan de solidarité qui a eu lieu dans le RER B mercredi 12 septembre. Vers 16h, un adolescent de 14 ans qui rentrait chez lui, à Bures-sur-Yvette, a été dépouillé de son téléphone portable, puis frappé "gratuitement", rapporte Le Parisien ce mercredi 19 septembre. Quatre passagers du train ont alors réagi : tandis que deux d'entre eux ont attrapé et maintenu l'agresseur, un troisième prenait soin de la victime et le quatrième alertait le conducteur du train. C'est finalement en gare de Massy-Palaiseau que le fautif a été interpellé par la police. Récidiviste, il devait être jugé le 14 septembre dernier avant qu'un report ait été demandé au 19 octobre."Ce type d'agression dans les transports en commun ne peut plus arriver si tout le monde fait preuve de la même solidarité à l'avenir. Car on ne peut pas mettre un policier dans chaque rame", explique le papa de l'adolescent de 14 ans au Parisien, reconnaissant envers les personnes qui ont apporté de l'aide à son fils. "Je veux remercier sincèrement ceux qui ont pris la défense de mon fils, ce qu'ils ont fait était très important", ajoute-t-il. L'adolescent, "encore traumatisé" par cette agression, a été frappé dans le bas ventre après avoir cédé son téléphone à son agresseur, "mais aucune complication n'a été décelée", rassure son père."Un bon coup au racisme""Ce sont deux personnes d'origine africaine qui ont maintenu le voleur, rapporte Seghir, étudiant algérien de 24 ans, au Parisien. "Il était pourtant costaud [...] mais ils ont réagi immédiatement." L'auteur présumé de l'attaque a jeté le téléphone portable par terre avant de tenter de s'enfuir, mais a il été plaqué au sol à temps afin d'éviter qu'il ne profite de l'ouverture des portes lors de l'arrivée à la station Massy-Palaiseau. "Après coup, ça nous a tous fait plaisir de voir cette solidarité interculturelle. C'était instantané, pas prémédité. Mais je pense que ce genre de moment permet de mettre un bon coup au racisme", ajoute Seghir. Le maire de Bures-sur-Yvette, Jean-François Vigier, a fait savoir au Parisien qu'il allait "faire en sorte de recevoir ceux qui ont aidé à cette arrestation et les mettre à l'honneur". Véritable élan de solidarité dans le RER B pour venir en aide à un adolescent de 14 ans, frappé pour un portable © DR C'est un véritable élan de solidarité qui a eu lieu dans le RER B mercredi 12 septembre. Vers 16h, un adolescent de 14 ans qui rentrait chez lui, à Bures-sur-Yvette, a été dépouillé de son téléphone portable, puis frappé "gratuitement", rapporte Le Parisien ce mercredi 19 septembre. Quatre passagers du train ont alors réagi : tandis que deux d'entre eux ont attrapé et maintenu l'agresseur, un troisième prenait soin de la victime et le quatrième alertait le conducteur du train. C'est finalement en gare de Massy-Palaiseau que le fautif a été interpellé par la police. Récidiviste, il devait être jugé le 14 septembre dernier avant qu'un report ait été demandé au 19 octobre."Ce type d'agression dans les transports en commun ne peut plus arriver si tout le monde fait preuve de la même solidarité à l'avenir. Car on ne peut pas mettre un policier dans chaque rame", explique le papa de l'adolescent de 14 ans au Parisien, reconnaissant envers les personnes qui ont apporté de l'aide à son fils. "Je veux remercier sincèrement ceux qui ont pris la défense de mon fils, ce qu'ils ont fait était très important", ajoute-t-il. L'adolescent, "encore traumatisé" par cette agression, a été frappé dans le bas ventre après avoir cédé son téléphone à son agresseur, "mais aucune complication n'a été décelée", rassure son père."Un bon coup au racisme""Ce sont deux personnes d'origine africaine qui ont maintenu le voleur, rapporte Seghir, étudiant algérien de 24 ans, au Parisien. "Il était pourtant costaud [...] mais ils ont réagi immédiatement." L'auteur présumé de l'attaque a jeté le téléphone portable par terre avant de tenter de s'enfuir, mais a il été plaqué au sol à temps afin d'éviter qu'il ne profite de l'ouverture des portes lors de l'arrivée à la station Massy-Palaiseau. "Après coup, ça nous a tous fait plaisir de voir cette solidarité interculturelle. C'était instantané, pas prémédité. Mais je pense que ce genre de moment permet de mettre un bon coup au racisme", ajoute Seghir. Le maire de Bures-sur-Yvette, Jean-François Vigier, a fait savoir au Parisien qu'il allait "faire en sorte de recevoir ceux qui ont aidé à cette arrestation et les mettre à l'honneur". Véritable élan de solidarité dans le RER B pour venir en aide à un adolescent de 14 ans, frappé pour un portable © DR
19 September 2018