MARTINE LANDRY COMPARAIT POUR AIDE AUX MIGRANTS

FRANCE 3 REGIONS
14 février 2018
Par Philippe MULLER

Martine Landry, responsable d’Amnesty International comparait aujourd’hui devant le tribunal correctionnel de Nice.

La justice lui reproche d’avoir aidé l’été dernier 2 migrants mineurs à entrer en France depuis l’Italie.

Elle encourt jusqu’à 5 ans de prison et 30 000€ d’amende pour des faits qu’elle réfute.

Elle déplore un nouveau procès pour « Délit de solidarité ». Amnesty International dénonce la poursuite des personnes dont la seule motivation est de porter assistance aux migrants et aux réfugiés.

Le fond de l’affaire avec Zoé Misonne et l’avocate de Martine Landry, Maitre Mireille Damiano.