L'incendie de Luceram est maitrisé

18 août 2017
Le feu aura détruit en 48 heures 150 hectares de végétation au nord est de Nice. Son origine est accidentelle

C’est l’incendie le plus important de l’été sur la côte d’azur.

Le feu de Lucéram a été maîtrisé hier par les pompiers après 2 jours de lutte.

L’incendie aura détruit environ 150 hectares de végétation dans le massif du Mortisson où résident une cinquantaine d’habitants. Aucune maison n’a été endommagée.

Hier encore, les canadairs ont procédé à de nombreux largages pour stopper les flammes et une centaine de pompiers étaient à pied d’œuvre.

L’incendie a été provoqué par les étincelles d’une disqueuse utilisée par un riverain.

Depuis le début de l’été, pas moins de 7 000 hectares de végétation sont partis en fumée dans le sud est de la France.

 

 

 

Nouvel incendie en Corse-du-Sud : le feu fixé, 130 hectares détruits et deux blessés légers.

 

 

La pâtisserie « La tarte tropézienne » quartier de l’Aubarède à Mougins a été victime d’un braquage lundi soir à l’heure de la fermeture.

2 hommes casqués et armés ont menacé le responsable et 2 employés avant de se faire remettre le contenu de la caisse.

Ils se sont enfuis un 2 roues avec plusieurs milliers d’€.

Les gendarmes de Mougins et la brigade de recherche de Cannes sont chargés de l’enquête.

 

 

En football, l’OGC NICE joue gros ce soir à Naples en match aller de barrage de la ligue des champions.

Les aiglons auront fort à faire face à l’une des meilleures équipes européennes et à un redoutable trio d’attaquants : Mertens, Callejon et Insigne qui ont marqué à eux trois, 74 buts la saison dernière.

Lucien Favre devrait opter pour une défense à 5 pour contrer les assauts napolitains.

Rappelons que Balotelli, Sneijder et Srarfi ne sont pas du voyage.

 

 

 

 Ils dépouillaient des touristes sur la plage à Nice, deux voleurs en prison

Deux voleurs de plage ont été condamnés ce lundi à quatre mois ferme assortis d’un mandat de dépôt.

Ils sont soupçonnés d’avoir subtilisé des sacs près du Quai des Etats-Unis la nuit du 18 au 19 juillet et d’avoir couvert leur fuite en lançant des galets.

 

 

Oeufs contaminés: la liste des produits concernés bientôt rendue publique
 

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert déclare ce mardi au Parisien que la liste des produits touchés par la crise des oeufs contaminés au fipronil sera rendue publique «au fur et à mesure» dans les prochains jours.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert annonce  la prochaine publication de la liste des produits contenant des oeufs contaminés au fipronil. «Dans les prochains jours, au fur et à mesure que des résultats d'analyse seront connus, nous allons rendre public sur le site du ministère le nom de l'ensemble des produits contaminés», précise le ministre dans un entretien.

Devraient être publiés «les marques, le numéro de lot, leur conditionnement et la date de mise sur le marché». Cela concernera «les lots testés et identifiés comme contaminés au fipronil à des taux supérieurs à la limite autorisée». «Les enseignes qui le souhaitent pourront informer leurs clients par des affichettes en magasin» et «dans certains cas, elles seront tenues de le faire», ajoute Stéphane Travert.

Les associations de consommateurs étaient montées au créneau ces derniers jours pour dénoncer le «flou total» dans lequel sont plongés les consommateurs. «Ils ignorent quelles marques, quels produits (...) sont concernés. Les autorités doivent communiquer en toute transparence (...), car on réalise aujourd'hui que nous avons mangé des oeufs contaminés depuis plusieurs mois!», a ainsi réagi Ingrid Kragl, directrice de l'information de l'ONG Foodwatch. «Ce n'est pas responsable, cette façon de gérer la crise en France», a déclaré, de son côté, à l'AFP Alain Bazot, président de l'UFC-Que Choisir. «Il y a de quoi être extrêmement critique sur cette gestion opaque du sujet.»

Juste auparavant, la porte-parole de la direction générale de l'alimentation, Fanny Molin, avait elle même déclaré sur Franceinfo que «même s'il n'y a pas de risque, les consommateurs ont le droit de savoir s'il y a ou pas du fipronil» dans les produits présents dans les rayons des supermarchés. Elle avait toutefois justifié le silence du ministère de l'Agriculture concernant les produits et les marques concernés par l'affaire. «Les entreprises, au même titre que les consommateurs, sont victimes de cette fraude. Il ne faudrait pas jeter l'opprobre sur ces marques, alors même que la contamination ne pourrait concerner qu'une toute petite gamme ou quelques produits.»

Aujourd'hui, le ministre juge «probable» que des produits contaminés soient encore en rayons même s'il rappelle «que le risque sanitaire est très faible du fait des teneurs observées et des habitudes alimentaires françaises». Vendredi dernier, il avait annoncé que près de 250.000 œufs contaminés au fipronil, importés de Belgique et des Pays-Bas, avaient été «mis sur le marché» en France depuis avril.

A l'origine de l'affaire, l'utilisation du fipronil, un insecticide, par des sociétés de désinfection intervenant dans des exploitations agricoles aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne et dans le Pas-de-Calais. L'utilisation de cet insecticide, couramment employé pour les animaux de compagnie contre les poux, les tiques et les acariens, est interdite sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire dans l'Union européenne.

Des oeufs contaminés par le fipronil ont été signalés dans 17 pays européens, l'affaire ayant même atteint Hong Kong. Le ministère français de l'Agriculture a recensé quatorze établissements ayant importé des oeufs ou des produits à base d'oeufs susceptibles de contenir du fipronil.

 

 

 
Emploi : les contrats aidés dans le collimateur du gouvernement

 

À la rentrée, le système des emplois subventionnés, considéré comme inefficace et coûteux, devrait être refondu. Ce sera un dossier chaud supplémentaire avec la réforme du Code du travail.

 

 

 

Le Festival New Romance va se jouer désormais à Cannes

La traditionnelle littérature du cœur a fait sa révolution avec les nouvelles technologies de communication et débouche sur un nouveau courant littéraire : la New Romance. Après une première édition à Bandol, son rendez-vous annuel, le festival New Romance, s’installe au palais des festivals de Cannes du 22 au 24 septembre et sera couplé d'un salon dédié à la "littérature des nouveaux codes amoureux". Plus de 4 000 lectrices assidues européennes et une vingtaine d'auteures sont attendues

La traditionnelle littérature du cœur évolue elle aussi. Avec une foule de jeunes auteures, elle se renouvelle et s'est lancée dans une révolution qui touche à la fois l'écriture et la lecture qui se décline aussi sur Internet, tablettes, smartphones. Cette révolution a donné naissance à un nouveau courant littéraire : la New Romance. Elle a aussi un festival, le Festival New Romance by Nolim dont la seconde édition, après une première l'an dernier à Bandol, se tiendra au palais des festivals de Cannes du 22 au 24 septembre. Un festival couplé d’un salon dédié à la "littérature des nouveaux codes amoureux".

Le rendez-vous annuel consacré à la New Romance® prend en effet désormais ses quartiers sur la Croisette à Cannes. Il accueillera trois jours durant, plus de 4 000 lectrices assidues européennes. Vingt écrivaines anglophones ont d’ores et déjà confirmé leur présence, parmi lesquelles Audrey Carlan, auteure de la série phénomène "Calendar Girl", Anna Todd, dont le best-seller "After" figure parmi les romans les plus vendus en France, ou encore Colleen Hoover et Christina Lauren... mais aussi des romancières françaises comme Jane Devreaux, Laura S. Wild et Fleur Hana, créatrice grassoise de la série "Follow me". Après Feeling Good, cette Azuréenne a trouvé sa voie dans la romance contemporaine. Elle s'est mise alors à pimenter le genre avec sa plume sensible et teintée d’humour qui brode des portraits de héros à contre-pied des clichés et consacre à présent son temps libre à l’écriture et la lecture.

Organisé par les éditions Hugo & Cie ainsi que Nolim, l’offre culturelle digitale d’une enseigne de la Grande Distribution, cet événement promet pour sa deuxième édition des rencontres autour d’une écriture rythmée et contemporaine assurent les organisateurs. Le public pourra participer durant le week-end, au salon du livre et ses exclusivités, à l’avant-première d’un film et aux nombreuses master-classes assurées par les auteures qui partagent leur univers. Les participants pourront également parcourir les espaces d’animations trendy et girly (beauté, voyance...), assister au dîner de gala, ainsi qu’à la soirée de remise des prix qui consacrera trois Awards de la New Romance®.

+ d'infos

·         Ce festival est ouvert au public. Tarifs : de 10€ à 129€

·         www.festivalnewromance.com

·         Le Salon ouvrira le vendredi 22 septembre à 13h et fermera le dimanche 24 septembre à 14h. Chaque Masterclass aura lieu le samedi et le dimanche.