Informations régionales

Du lundi au vendredi : 6h30, 7h, 7h30, 8h, 8h30, 9h, 12h30, 18h, 18h30. Toute l'actualité de votre région est sur Cannes Radio avec Philippe Muller et Giulia Testaverde. Des articles sur les thématiques qui vous concernent, mais également des replays.

LES PLAGISTES SE MOBILISENT POUR SAUVER LEURS EMPLOIS

Les professionnels réunis à Juan les Pins en convention nationale réclament l'abrogation du décret plage et interpellent le futur gouvernement

Le 7ème Forum de l’emploi et de l’entreprise du développement durable se déroulera jeudi 11 mai à l’Eco Parc de Mougins de 9h30 à 16h30. Une visite inaugurale est prévue à 11 heures. Organisée par la Communauté d’Agglomération Cannes Pays de Lérins par l’intermédiaire de la Maison de l’Economie et de l’Emploi et, en collaboration avec la ville de Mougins et Pole Emploi, cette 7ème édition s'inscrit dans la ligne des précédentes et cible la filière en devenir du Développement Durable.

La particularité de ce forum est donc de regrouper des entreprises de ce secteur leur permettant ainsi de valoriser leur activité et de présenter leurs offres d’emploi. Ce sont ainsi plus d’une centaine d’exposants, dont la majorité est également impliquée dans le Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) qui proposeront près de 550 offres d’emploi. Un espace sera également consacré à la création et reprise d’entreprise.

Les demandeurs d’emploi auront donc la possibilité de mieux connaitre les métiers porteurs. Afin de les aider dans leur recherche d’emploi, le Forum propose également de nombreuses animations et ateliers tout au long de la journée. A noter les démonstrations d’une imprimante en 3 D, ce procédé ouvre la voie à une évolution de la conception et de la production pouvant permettre un mode de développement écoresponsable.

Le + transport et développement durable : Palm bus vous accompagne gratuitement (présenter au conducteur le programme du 7ème Forum de l’Emploi et de l’Entreprise du Développement Durable).

 

 

 

Qualifié pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, l'OGC Nice risque de connaître un nouveau mercato agité.

Après les départs l'an passé de Ben Arfa, Puel, Mendy, Germain et Pied, une autre saignée menace l'effectif niçois: Baysse, Belhanda, Ricardo ou encore Balotelli vont changer d'air pendant l'intersaison.

 

Mais la cellule de recrutement du Gym, l'une des plus affûtées de France, est déjà sur le pont pour renforcer l'effectif.

Plusieurs noms circulent déjà. On fait le point sur les derniers bruits de couloir.

Hatem Ben Arfa

Après sa fantastique saison sur la Côte d'Azur, le génial gaucher est en échec à Paris, où Unai Emery ne le calcule plus. Il est cher mais reste une possibilité, dont Lucien Favre a envie.

Ryad Boudebouz

Brillant à Montpellier, où il boucle la saison la plus accomplie de sa carrière (11 buts, 8 passes décisives), le meneur de jeu algérien a été proposé au Gym. Sa valeur marchande reste cependant élevée, autour de 8 à 10 M€.

Carlos Eduardo

Personne n'a oublié son quintuplé à Guingamp, et au-delà sa belle saison avec l'OGC Nice il y a deux ans. Le Brésilien, qui brille depuis en Arabie Saoudite, reste une possibilité.

Benjamin Bourigeaud

Son nom circule depuis plusieurs mois déjà. Le Lensois Benjamin Bourigeaud, qui à 23 ans s'est imposé comme une pièce maîtresse du prétendant à la montée, aurait tapé dans l’œil de l'entraîneur niçois.

Allan Saint-Maximin

Formé à Saint-Etienne, acheté par Monaco qu'il végétait en Allemagne, prêté à Bastia où il revit, l'attaquant Allan Saint-Maximin figure également sur les tablettes de l'OGCN. Lucien Favre apprécie son profil de puncheur.

Ismaïla Sarr

Révélation de la saison messine, le jeune (19 ans) attaquant Ismaïla Sarr est suivi par bon nombre de clubs en Europe. La cellule de recrutement a récemment étudié son profil, qui pourrait correspondre aux souhaits du technicien suisse.

 

La bombe de la Seconde Guerre mondiale, retrouvée jeudi dernier au large du quai des Etats Unis, a été neutralisée ce mercredi matin.

Un large périmètre de sécurité autour du quai des Etats Unis avait été mis en place ce mercredi matin. Une cinquantaine de policiers nationaux et municipaux ainsi que 16 militaires de la force Sentinelle étaient mobilisés.

 

L'opération de neutralisation a débuté à 6h30.

La bombe a explosé peu avant 9 heures, provoquant un immense geyser au large de la Prom'.

 

 

 

Pour cette deuxième édition de la convention nationale des plagistes, les professionnels du secteur sont réunis ce mercredi matin au sein du Palais des congrès de Juan-les-Pins.

Leur but ? Demander une réforme du Décret plage.

"L'année dernière, lors de la première convention à Cannes, nous n'avons pas été écoutés par l'Etat. Nous n'avons pas eu le moindre début de discussion. Ce silence total frise le mépris", souligne devant l'assemblée Michel Chevillon, président UMIH Cannes Hôtelier avant de placer son espoir dans le nouveau président de la République élu: "En mars 2016, j'ai pu le questionner en tant que ministre de l'Economie sur la question de l'application du Décret plage."

Après avoir approuvé verbalement la solution du "cas par cas" pour chaque territoire, Emmanuel Macron toujours à Bercy, a envoyé un courrier à Michel Chevillon : "Il me remercie de lui avoir faire savoir notre problématique et note qu'il ne manquera pas d'en tenir compte. Aujourd'hui c'est écrit ici".

Réunis ce mercredi matin pour la deuxième convention nationale des plagistes à Juan-les-Pins, les professionnels du secteur du tourisme en appellent au nouveau gouvernement pour réformer le Décret plage.

"Arrêt de mort"

Au micro, Roland Heguy, président confédéral de l'UMIH donne le ton: "Il y a urgence. L'application en l'état de ce texte signé l'arrêt de mort de nos entreprises et de milliers d'emplois."

Pour autant, le responsable tient à souligner qu'il "ne s'agit pas de transgresser la loi littoral" mais de respecter les "spécificités de chaque commune", en appelant au "réalisme", le président poursuit : "Au lieu de démonter nos structures à la fin de chaque saison, nous demandons de les démonter en fin de concession."

Un exemple de requête parmi d'autres qui, toutes, s'adressent directement aux autorités: "Nous demandons aux nouveaux ministres de l'écologie et de l'économie de s'engager sur ce dossier et de prendre des mesures concrètes."

L'UMIH pour "une suspension du Décret"

Thierry Gregoire, président UMIH saisonnier a clôt la rencontre en affichant clairement la ligne à suivre: "Un décret c'est beaucoup plus simplement à suspendre que de faire une nouvelle loi. Il faut une suspension du Décret plage pour,ensuite, entrer dans de nouvelle négociations. Une cartographie précise de chaque territoire devra être faite. En fonction de cela, il faudra amender le Décret. Si ce n'est pas possible il faudra l'abroger."

Déterminés à "sauver leurs emplois" les plagistes ont pris la pose devant le Palais des congrès, armés de leur t-shirt à slogan.

 

 

 

Le 22ème Festival du Livre de Nice se déroulera du 2 au 4 juin dans les Jardins Albert 1er (entrée libre, ouverture de 10 à 19 heures). Son programme, articulé autour du thème de "La Méditerranée", proposera des rencontres, débats, colloques, conférences, tables rondes et animations tout public… Pour cette grande fête du livre, plus de 200 écrivains (romanciers, essayistes, poètes, polémistes, historiens, célébrités) se retrouveront sous la présidence de Paule Constant de l’académie Goncourt et de Dany Laferrière de l’Académie française.

Mettre le Festival du Livre de Nice cette année sous la bannière bleue de la Méditerranée revient à l’ouvrir à l’histoire et aux histoires, au monde et aux mondes, à toute la littérature et à toutes les littératures. C'est ce programme qui sera présenté mardi 16 mai à 14h15 à la villa Masséna par Christian Estrosi, redevenu maire de Nice, qui désignera dans la foulée le lauréat du prix Nice Baie des Anges 2017. Ce prix sera remis en ouverture de la 22ème édition du Festival du Livre de Nice le vendredi 2 juin.

Parrainé et doté par la Ville de Nice, le prix Nice Baie des Anges récompense, depuis 22 ans, un roman paru dans les 12 mois précédant le Festival du Livre de Nice. Le jury, présidé par Franz-Olivier Giesbert, avait couronné l'an dernier l’écrivain Akli Tadjer, pour son roman La Reine du Tango publié aux éditions JC Lattès. Il aura à choisir cette année entre les huit romans de la sélection 2017 :

Saint Salopard, Barbara Israël (Flammarion)
Le bureau des jardins et des étangs, Didier Decoin (Stock)
Et si tu n’existais pas, Claire Gallois (Stock)
Le cas Malaussène, Daniel Pennac (Gallimard)
Danser au bord de l’abîme, Grégoire Delacourt (JC Lattès)
Presque ensemble, Marjorie Philibert (JC Lattès)
Le Tableau, Laurence Venturi (Albin Michel)
Repose-toi sur moi, Serge Joncour (Flammarion)

 

 

Laissez un commentaire

Les dernières infos

Nice Matin tend la main aux pompiers azuréens et varois ! Le...
Incendies en série hier soir dans les AM. A Carros, Biot, Auribeau...

Téléchargez l'application Cannes Radio

Grille des programmes

Retrouvez
L'ensemble des programmes